France: Le Groupe Zebra présente le NEOFARMING, un concept innovant pour réinventer l’agriculture en Afrique

L’agriculture et l’alimentation constituent un enjeu mondial majeur des 30 prochaines années auquel il faudra trouver de nouvelles réponses. L’Afrique est appelée à connaître de nombreux changements et des défis l’attendent : une croissance démographique continue, une expansion urbaine accélérée, des dérèglements climatiques et un stress hydrique latent.

Les challenges sont là et vont s’amplifier : certains non-choix actuels auront des conséquences irréversibles pour l’agriculture et l’alimentation des villes africaines. Toutefois, à l’inverse de nos fonctionnements occidentaux, l’Afrique est encore structurée autour du monde agricole avec 2/3 de sa population qui contribue à son agriculture. Ce système constitue une vraie force par sa résilience et offre des opportunités d’innovation en lien avec son territoire.

« C’est qu’il n’y aura pas de modèle durable et résilient, sans intelligence humaine et collective, sans nouvelle façon de coopérer, de produire et d’hybrider. » note son président Bertrand Barré 

Ainsi, comment créer un nouveau modèle agricole et agro-alimentaire pour l’Afrique qui s’affranchisse de l’histoire industrielle européenne, qui soit adapté au contexte du réchauffement climatique, qui puisse être compatible avec l’urbanisation de la planète et qui permette de nourrir les populations dans les meilleures conditions ? Fort d’une expertise longue de 30 ans, dans le domaine de l’innovation et d’une expérience s’appuyant sur l’accompagnement de grandes entreprises internationales telles que Michelin, Unilever, Nestlé, Danone, EDF… Dont de grands acteurs africains tels que OCP, Attijariwafa bank, Saham group, AMDIE… GROUPE ZEBRA à travers le mouvement Neofarming s’inscrit dans une réflexion générale sur les moyens et les solutions pour répondre aux nouveaux enjeux de l’agriculture de demain, plus résiliente, plus eciente, économe mais aussi plus locale.

Dans cette démarche, GROUPE ZEBRA associe le secteur industriel et universitaire, le monde de la recherche et les acteurs institutionnels pour créer un écosystème inédit, engagé dans un programme d’innovation partagé dont les objectifs sont triples à savoir définir les conditions d’une refonte profonde des modèles dans le respect des ressources naturelles disponibles, en utilisant les ruptures technologiques majeures qui émergent, créer l’écosystème capable de porter ce projet et contribuer à dérisquer les projets d’innovation.

Les rencontress Africa offrent ainsi l’occasion de rendre visible ce mouvement, d’identifier des acteurs locaux qui adhéreront à ce projet et de fédérer des institutions publiques afin de développer concrètement des solutions et remanier profondément les politiques menées.

Amed Ndiaye,wabitimrew.net

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...