France : Le Père Moïse Ndione élu Père modérateur des Foyers de Charité

f312729801cf9a098b817e9394a25d6b_XLLe Père Moïse Ndione a été élu Père modérateur par les 250 délégués des 78 Foyers de Charité du monde, réunis le 18 juin 2016 à Châteauneuf-de-Galaure (France). L’œuvre a officialisé l’élection dans l’après-midi de ce lundi 20 juin 2016, après sa validation par le Conseil pontifical des laïcs à Rome.

Réunis dans le cadre de leur Assemblée générale, les 250 délégués des 78 Foyers de Charité du monde  ont élu par 159 voix le Père Moïse Ndione, 57 ans et originaire du Sénégal, Père modérateur de l’œuvre des Foyers. Une élection assez rapide obtenue au troisième tour de scrutin par la majorité absolue, les deux premiers tours n’ayant pas permis d’obtenir la majorité des deux tiers requise pour cette élection.

L’élection, tenue secrète jusque-là en raison de sa nécessaire validation par le Conseil pontifical des laïcs, auquel est rattachée l’œuvre des Foyers, a été officialisée lundi 20 juin.

Le Père Ndione est élu pour un mandat de quatre ans, renouvelable deux fois. Il succède au Père Bernard Michon, qui a assumé cette charge de 2000 à 2016. Il prend ses fonctions alors que la gouvernance des Foyers a été renouvelée et de nouvelles structures ont été mises en place.

Plusieurs changements ont été entérinés et ont reçu l’aval du Conseil pontifical des laïcs. Le Père responsable du Foyer-centre de Châteauneuf-de-Galaure ne cumulera plus cette charge avec celle de Père modérateur, jugée trop lourde à assumer, comme c’était le cas jusque-là. Le Père Moïse Ndione inaugure la nouvelle appellation de “Père modérateur” et la durée de son mandat, renouvelable deux fois.

 Autre nouveauté: le Père Ndione gouvernera l’œuvre des Foyers en collaboration avec un conseil international composé de huit personnes, quatre laïcs et quatre prêtres, dont la moitié a été élue le 20 juin, et l’autre moitié qu’il nommera. Il est également question d’une collaboration plus étroite entre le Père modérateur, le Conseil internationale et le Conseil de la fondation Foyer de Charité (Fondation reconnue d’utilité publique).

 Au niveau des foyers, la charge de gouvernement exercée par un responsable de communauté et l’accompagnement spirituel, particulièrement la confession, ont été séparées. Le cumul des deux charges est désormais exclu.

 Petite biographie du Père Moïse Ndione

Né le 14 novembre 1959 au Sénégal, le Père Moïse Ndione est ordonné prêtre en 1988 pour le diocèse de Thiès. Il vit ses premières années de ministère en paroisse et est nommé responsable du Renouveau charismatique pour son diocèse.

Père du Foyer de Charité de Cap des Biches, près de Dakar, de 1997 à 2015, il devient membre du Conseil international des Foyers de Charité en 2008. Responsable du Foyer de Châteauneuf-de-Galaure depuis janvier 2016, le Père Ndione quittera cette charge pour assumer celle de Père modérateur. Les 78 Foyers répartis sur quatre continents accueillent 50’000 personnes par an.

wabitimrew.net avec senglise

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...