France : MACKY OU LE REGNE D’UNE ESCROQUERIE A 65 % DE PART DE MARCHE ELECTORALE

Chronique d’un symbole de l’irresponsabilité politique

« Le mot le plus héroïque dans toutes les langues est : Révolution »

Le président Wade avait lâché le mot lors d’une conférence qu’il animait à Paris en disant que notre république a besoin d’une révolution pour le libérer des mains de brêles.

Le Sénégal devient, au fil des années, une république Sicilienne. Des centaines de milliards d’argent public s’envolent, les scandales éclatent, de plus en plus dévastateurs. Le sommet de l’état est touché, mais l’extraordinaire volonté de taire et d’étouffer les crimes et les délits des princes Sall qui nous gouvernent finit par l’emporter.

A tous ceux qui veulent me faire taire par la menace, le mensonge, la calomnie et la diffamation, je répondrai, ici, avec la seule arme dont je dispose : la vérité, toute la vérité…

La moitié des membres de ce gouvernement sont des brêles, pour reprendre Strauss-Kahn et l’on est dans un état maffieux, auprès duquel les Siciliens et les Napolitains ne sont même pas des enfants de chœur.

Mr Macky Sall est passé pour être le plus grand escroc vis à vis de son peuple !

Il passe pour n’être responsable de rien, coupable de rien alors qu’il avait ratifié le document des « Assisards » d’alors ! il avait promu à son peuple, rupture, sobriété et transparence alors qu’il n’en ai rien. C’est un marchand de sable, un père noël de la duperie politique et  sans traineau.

Par ailleurs, il est entrain de transformer le pays  en campagne top-chef, tellement il a des casseroles qu’il traine. Pour autant il est tellement bas dans les sondages qu’il a pu trouvé du pétrole pour son frère Aliou Timis, pour reprendre Charles Pasqua à Propos d’Edith Cresson (Ancienne 1ére Ministre).

Toutefois le peuple, insoumis, a le devoir de laver l’affront, tellement il s’est fait avoir par ce vendeur d’illusion, avec ses promesses intenables, qu’il semble être victime d’un champignon hallucinogène qui pousse dans sa jungle.

Pendant qu’on n’arrive plus à compter le nombre de morts sur nos routes, pendant que les flammes consument le peuple de DAKKA  sans assistance des pouvoirs publiques, pendant que la famine a été déclarée officielle par le porte parole du gouvernement, Seydou Gueye ce 9 Mai 2017 au JT avec un plan de 4 milliards prévus, en raison de 15 kg de riz  pour 3 mois par famille de 10 Personnes en moyenne, l’absurdité, l’ânerie qui fait que dans le Sénégal, il faut qu’il y’ait un parti unique à la soviétique qui pense que la seule voie de salut des opposants, c’est s’allier avec eux ou périr.

A cet effet, le Président Macky Sall est entrain de construire le radeau de la méduse politique auquel tous les lupanars se réfugient quid à les recruter dans les cérémonies funéraires et le dernier en date chez Samuel Sarr.

Il s’en suit ainsi pour le peuple : « si on veut tuer le diable, il faut arrêter de le nourrir ».notre république est pris dans le piège du diable auquel il faudra l’extirper après que ce même « Diable » l’ai escroqué à 65%, puis cédé aux étrangers qui seraient partis avec le magot de tout un peuple.

Dr Seck Mamadou

Cadre libéral – Paris

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...