France : Viols en Charente-Maritime et en Île-de-France : un appel pour retrouver le « prédateur des bois »

La police lance un appel. Cet homme est soupçonné de viols en série sur des adolescentes entre 1998 et 2008.

La police nationale a lancé un appel à témoin concernant un homme, surnommé par les enquêteurs « le prédateur des bois », soupçonné de viols en série commis sur des adolescentes entre 1998 et 2008 en Charente-Maritime et dans la région parisienne.

L’homme, de « type européen », « environ 60 ans aujourd’hui », mesurant « entre 1m80 et 1m90 », « yeux bleus très clairs », « regard acier », « visage émacié, rides frontales », « cheveux grisonnant », est accusé de cinq viols, avec « à chaque fois le même mode opératoire », explique Philippe Guichard de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP).

Nouveau portrait robot

« Le prédateurs des bois » enlevait ses victimes, âgées de 15 à 19 ans, en ville, les conduisait dans un bois avant de les violer et de les relâcher. « Il a agi à visage découvert et son ADN a été retrouvé à chaque fois », selon Philippe Guichard. Selon l’appel à témoin, l’homme recherché a fréquenté en 1998 la Charente-Maritime notamment La Rochelle, en 1999 l’Essonne, en 2000 les Hauts-de-Seine, l’Essonne et les Yvelines et en 2008 Paris et l’Essonne.

En 2008, il avait « une corpulence mince, des cheveux coupés courts » et « était porteur d’une boucle d’oreille à gauche », selon l’appel à témoin. Celui-ci est relancé aujourd’hui grâce à un portrait robot de l’agresseur présumé réalisé par un logiciel le rendant plus réaliste.

En cas d’informations permettant d’aider les enquêteurs, il est demandé d’appeler au 0800.35.83.35 ou d’envoyer un mail à : giccs@interieur.gouv.fr

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...