Gambie :  « point question de retourner tant que Yahya Jammeh est au pouvoir »!

10807907-17853355

Le fils du commandant Mahoney fait partie des Gambiens qui ont quitté la Gambie pour ne plus y retourner tant que Yayah Jammeh est aux commandes. Zeynou, musicien  d’Afro-Reggae-Jazz qui officie dans l’espace Schengen depuis plus d’une dizaine d’années, se rappelle l’assassinat  de son père en 1980, juste avant le coup d’Etat raté de Kukoi Samba Sagna. Echo Mahoney  avait été abattu par un petit soldat qui avait espoir de gagner des galons en dégainant.

Rastas à la tête, en treillis militaire, Zeynou Mahoney, est facilement perceptible avec son regard hagard, nostalgique de Bakau. Il est formel : «  point question de retourner en Gambie tant que Yahya est au pouvoir ». Notre interlocuteur, qui divaguait dans le hall de la gare de Strasbourg a fini de nourrir une haine viscérale contre l’homme fort de Kanilai. « La Gambie est devenue la risée du monde à cause de lui. Il a détruit mon pays. Je suis capable de le manger cru, ce monsieur! Je ne risque pas de retourner en Gambie s’il ne quitte pas. » Il se faufilera aussitôt après entre les magasins comme un homme perdu, en quête d’un avenir meilleur pour sa patrie.

dakaractu

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...