George Niang, la chance d’un deuxième tour de draft

draft_newsblockGeorge Niang, drafté par les Indiana Pacers, pourrait être le premier basketteur sénégalais ou d’origine sénégalaise issu du deuxième tour de sélection à évoluer effectivement dans une franchise NBA, ses devanciers n’ayant pas eu la chance de se faire un nom après avoir été choisi dans la même série.
 
Il est le 5e basketteur sénégalais à intégrer la NBA, principale ligue de basket nord-américaine, après un draft au deuxième tour qui n’offre jusque-là pas de garantie de contrat. George Niang a été choisi à la 50e position.
 
Le premier à être choisi au deuxième tour de la draft et le seul qui a jusqu’ici pu jouer en NBA, avec plus d’une saison dans les jambes, est Pape Sow. 
 
Ancien joueur de Gorée, il a été choisi à la 47e position avant d’être transféré par les Toronto Raptors. Sow y évoluera trois saisons dont une pleine avant de quitter la NBA suite à une grave blessure. 
 
Après Pape Sow, Malick Badiane sera lui aussi drafté au 2e tour mais finira par être prêté en Europe dans un club allemand.
 
En 2006, dans la foulée du choix porté sur Saer Sène par les Seattle Supersonics, Cheikh Samb, un illustre inconnu au Sénégal, se fera drafter au deuxième tour par les Knicks de New York à la 51e position. 
 
Depuis, Cheikh Samb n’a pu jouer la moindre saison en NBA. Quatre ans plus tard, en 2010, Hamady Ndiaye sera choisi au deuxième tour par les Timberwolves de Minnesota, actuelle équipe de Gorgui Dieng. 
 
Hamady, drafté à la 50e position au deuxième tour de draft, n’aura lui aussi pas le plaisir de disputer une saison en NBA. Il a bien démarré sa première saison, mais il sera ensuite envoyé en ligue mineur, avant de finalement se retrouver chez les Washington Wizards. 
 
George Niang, cinquième basketteur sénégalais à être choisi au deuxième tour de la draft, est également le premier qui ne soit pas de grande taille, ce qui pourrait lui assurer une place au moins en Summer League avant l’ouverture de la saison en octobre prochain. 
 
D’ici là, le Sénégalais d’origine pourra changer la donne au deuxième tour de draft.
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...