Honorable député Moustapha Cissé Lô, le Président Pape Diop nous a instruit de rester dans le débat d’idées.

Le Bokk Gis Gis, au lieu de répondre par l’insulte à l’honorable député Moustapha Cissé Lô qui insulte l’honorable député Pape Diop, préfère cogiter sur l’attitude qu’un Homme d’Etat doit avoir dans un Etat de droit civilisé.

A cause des attitudes de certains politiciens qui nous dirigent, les Sénégalais dans leur grande majorité n’ont plus aucune considération pour ceux qui font la politique. Certains médias qui sont dans le sensationnel aidant, tous les politiciens qui font la Une des journaux sont en général ceux qui sont dans l’invective, la tortuosité, la transhumance ou l’insulte. Ceux qui nous gouvernent, et l’honorable député Moustapha Cissé Lô en fait, devraient avoir l’attitude d’homme d’Etat, car non seulement la gestion de notre Nation est entre leurs mains, mais ils sont l’image que le monde perçoive de notre pays. Les fonctions qu’occupe le député Cissé Lô dans notre pays (1er vice-président à l’Assemblée Nationale), dans l’espace communautaire (Président du Parlement de la CEDEAO), devraient en faire un vrai homme d’Etat. Un homme d’Etat est un commis de la République qui a la capacité de s’élever au-dessus des divisions partisanes pour rechercher le seul bien commun. « La différence entre un politicien et un homme d’État est que le politicien pense aux élections suivantes tandis que l’homme d’État pense aux générations suivantes » dit-on. Le premier devoir d’un Homme d’Etat disait Aristote est de connaître la Constitution. Mais le député Moustapha Cissé Lô connait-il la Constitution de son pays, qu’il a lui-même voté en tant que représentant du Peuple, surtout qu’il a été au moins député durant trois législatures ?

En attaquant le Président Pape Diop, il a fait des accusations graves sans apporter des preuves et donc il a fait de la diffamation et porter atteinte à l’honorabilité de quelqu’un qui a une famille et une réputation à sauvegarder.

Honorable Cissé Lô, en droit, celui qui accuse doit apporter la preuve et toute accusation sans preuves peut faire l’objet de poursuites. La dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d’un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l’on sait totalement ou partiellement inexacte est un délit.

Honorable député, vous êtes sensés connaître la loi, puisque vous faites partis de ceux qui légifèrent au nom du Peuple Souverain. Donc vous ne devez pas ignorer qu’accuser sans preuve un citoyen c’est diffamer. Vous avez tenu des propos portant atteinte à l’honneur d’une personne car vos accusations s’appuient sur des contrevérités jusqu’à preuve du contraire.

Honorable député, si le respect de la légalité ou de la déférence que requiert votre statut d’homme d’Etat ne vous interdit pas d’attaquer des citoyens honnêtes, la morale ou votre statut de talibé de Serigne Touba que vous réclamez haut et fort, sous tous les toits devrait vous interdire de jeter l’opprobre sur votre condisciple aussi facilement.

Honorable député, des écrits de notre vénéré Cheikh Ahmadou Bamba, nous avons tiré les enseignements suivants que nous voudrions partager avec vous : « Tout être doué de raison ne doit pas ignorer que la vie d’ici-bas est très éphémère et un jour il retournera vers son Créateur. Et ce retour doit être préparé dans les actes, dans la pensée et la parole. Le croyant ne doit avoir dans son cœur, que ce qui est agréé par notre Seigneur. Par sa langue, il ne doit y dire que de bonnes paroles. Il doit aussi accomplir de  bons actes ».

Nous avons connu le Président Pape Diop marchant sur ce tracé ; de son comportement et de ses rapports avec nous qui sommes proches de lui, l’insulte ou la violence n’ont pas leur place. Pour faire triompher nos idées, nous préférons le débat d’opinions. Et il est question de trouver des réponses aux préoccupations des Sénégalais.

Ibrahima Wade, Cellule des Cadres de Bokk Gis Gis

 

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...