Ingérence de la Fifa dans le foot africain : « un débat inutile et stérile »

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a déclaré vendredi, dans un média local, que l’idée agitée d’une ingérence de la Fifa dans le football africain notamment le processus électoral en cours est un « concept terminé », « un débat inutile et stérile ». « Ces concepts sont terminés, cette histoire d’ingérence est un débat inutile et stérile », a dit à la radio Mars basée à Casablanca (Maroc) le président de la FRFM, candidat à un poste de représentant africain au Conseil de la Fifa.
’’Je dirais qu’au lieu de parler d’ingérence de la FIFA, nous devrions parler de l’ingérence des organes politiques au niveau de la CAF, au niveau des commissions et des administrations », a par ailleurs ajouté vice-président de la Confédération africaine de football (CAF). « C’est ce qui doit être neutralisé en premier. Mais avec la Fifa, sans complémentarité, pour avancer, ce sera toujours un conflit inutile et paralysant pour le développement de la CAF », a-t-il soutenu, précisant que la Fifa a son chemin et sa stratégie et ira là où elle le veut. Sur la gouvernance toujours, le dirigeant souhaite que des procédures soient mises en place, le processus décisionnel doit être clair, les comités doivent être indépendants. « La Fifa est l’organe qui rassemble les 211 fédérations mondiales, c’est la fédération mondiale », a indiqué M. Lekjaa, soulignant avoir dit au président de l’instance qu’il est temps de changer de système d’organisation et de fonctionnement. « J’ai dit à Gianni (Infantino), quand nous nous sommes vus au Cameroun, la Fifa elle-même doit changer son système d’organisation et de fonctionnement. Elle ne doit pas se concentrer uniquement sur le format des compétitions », a-t-il indiqué. « Il y a d’autres choses qui doivent évoluer car le format Fifa a fait son temps et c’est sûr. A la CAF aujourd’hui, et même en Afrique en général, les défis sont clairs », a-t-il précisé. 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...