Investitures pour les Législatives 2022 : Bes Du Ñakk / Benelux exprime sa colère

Au lendemain du dépôt des listes pour les élections législatives de juillet, des voix s’élèvent pour exprimer leur vive frustration. Parmi celles-ci, les militants de Bes Du Ñakk de Serigne Mansour Sy basés en Belgique, un peu partout dans la diaspora y compris au Sénégal. En effet Dame Diouf, responsable du parti basé au Benelux, a exprimé tout son mécontentement face à ce qu’il qualifie d’humiliation et de manque de considération pour l’Honorable Député, Serigne Mansour Sy Djamil.

A la lecture de son argumentaire, le capital d’expérience, l’aura, le charisme et le capital de sympathie du marabout et leader politique incontestable sur la scène nationale et internationale qui s’opposent au rang sur la liste. Et notre interlocuteur d’ajouter: » non seulement Serigne Mansour Sy Djamil dispose d’une solide expérience pour avoir dirigé la liste de Taxawou Sénégal lors des dernières élections législatives mais aussi par rapport à ce qu’il représente dans le pays. » Une expérience brillante dans les deux législatures, et une présence national de son parti qui a la capacité de faire une campagne électorale que nombre de ces partis et candidats haut- perchés n’ont pas.

Autant de facteurs qui font penser à M. Dame Diouf que leur responsable politique mérite plus que cette 15ème place qui lui a été octroyée loin derrière des responsable qui ont une envergure moindre. Ce responsable de Bes dou niakk se dit très frustré des responsables de leur coalition d’autant plus que leur leader est et a été sur tous les fronts aussi bien pour dénoncer l’injustice subie par khalifa Sall et ousmane Sonko. Autant de sacrifices, d’engagements trahis par des combines obscures de personnes en qui l’a confiance était basée sur la présomption de bonne foi. Toujours dans le cadre de ces investitures, Dame Diouf fait remarquer que pour le département de Pikine, leur parti est bien représenté donc rien n’expliquerait l’absence de leur militant surtout celle de Magueye Seck qui à lui seul pouvait faire gagner leur coalition.

Face à cette situation ces militants de Bes Du Ñakk disent prendre acte et apprécieront pour apporter une réponse appropriée. Mr Diouf rappelle rappelle le traitement inacceptable dont a été victime sa camarade Aïda Niang lors de la mise en place du bureau du conseil municipal de Dakar à la suite des élections locales passées commande de leur part circonspection et sagacité.

Pour garantir une réussite, Yeewwi Askan Wi ne doit souffrir d’aucune légèreté dans son fonctionnement. La rigueur devrait être de mise de la part de ses dirigeants expérimentés qui savent ce qu’ils veulent et où ils vont, guidés en cela par l’intérêt supérieur de notre Nation.

Ousmane Diallo

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...