Italie: Ce que dit le décret anti-immigration

La politique migratoire en Italie devrait considérablement se durcir avec l’adoption, mercredi, d’un décret-loi cher au ministre de l’Intérieur Matteo Salvini. Le texte prévoit, entre autres, de réduire les durées de séjour des demandeurs d’asile en Italie et d’expulser les migrants plus rapidement, selon France24.
Le décret-loi durcissant la politique d’immigration en Italie a été adopté mercredi 28 novembre avec 396 voix pour, et 99 contre. Voici ce qu’il contient :

Réduire les durées de séjour :

Le texte remplace en particulier les permis de séjour humanitaires, actuellement octroyés à 25% des demandeurs d’asile et d’une durée de deux ans, par divers autres permis, comme « protection spéciale », d’une durée d’un an, ou « catastrophe naturelle dans le pays d’origine », d’une durée de six mois.

Expulsion plus rapide :

Le décret prévoit une procédure d’urgence afin de pouvoir expulser tout demandeur jugé « dangereux ».

Pour accélérer les expulsions, Matteo Salvini compte passer des accords avec les pays de transit et prévoit d’ouvrir des centres de rétention dans chaque région du pays. Le ministre de l’Intérieur n’a jamais caché non plus sa volonté de renvoyer systématiquement chaque débouté du droit d’asile.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...