ITALIE : Des sénégalais dans les champs agricoles, une vie de misère

Selon un reportage d’un média italien, « El Giorno », repris par Les Échos, des Sénégalais transforment en esclaves leur compatriotes qui travaillent dans les champs.
Ces « Modou-Modou » d’Italie sont traités comme des machines sous le soleil, toute la journée, sans eau.
Modou, 47 ans, qui travaille avec un faux titre de séjour en Sicile, raconte son calvaire : «Nous cueillons des tomates 16h par jour pour 5 euros l’heure dont la moitié revient à son capo et nous vivons dans un hangar à outils». Khaly, 23 ans, renseigne qu’il est contraint de travailler 12 h par jour pour 6,7 euros l’heure, dont 2 euros pour le « Capo mafieux » sénégalais.

Aminata BARRY bitimrew Press Group

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Sans-titre-1.jpg.
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...