Italie : La campagne électorale de la présidentielle démarre déjà en trombe dans la diaspora…

Les émigrés sénégalais d’Italie habituellement appelés “ modou-modou” se mettent en force en politique. Le phénomène n’est pas nouveau mais quand la télévision s’y mêle, cela donne une autre dimension à la chose. Et Diaspora 24 Tv de notre collègue Alioune Ndiaye, la première et jusqu’à présent unique Tv 100% dédiée aux sénégalais de l’extérieur , a utilisé comme prétexte le discours traditionnel du Chef de l’Etat M. Macky Sall pour rassembler sur le plateau les différents représentants des partis politiques sénégalais en Italie.

Et le niveau est déjà élevé et de bonne facture. Mais ce qui a surtout frappé dès les premières secondes de l’émission PRONTO animée aussi par un émigré Macoumba Diéne,c’est la parité hommes/femmes dans toute sa rigueur: 2 femmes et 2 hommes tous de différents partis représentés sur le plateau. Le débat était si sérieux qu’on penserait se trouver en pleine campagne présidentielle. Les protagonistes de ce débat politique à marquer dans les annales politiques ont été les suivants: Astou Babou du Pds venant de Brescia, Madame Dramé du Rewmi venant de Reggio Emilia, Pape Alioune Ndiaye du PS venant de Milan et Baye Diouf du Grand Parti lui aussi de Milan. Il manquait à l’appel le représentant de l’APR parti au pouvoir bloqué à Bergame par “absence de moyens”, le siége de D24 se trouvant à Conégliano dans la région de Venise à 350 kilomètres de Milan. Faux rétorque Madame Astou Babou analysant cette absence et la qualifiant d’OBESITE POLITIQUE, un nouveau terme qui vient enrichir le vocabulaire politique et pour son auteur signifierait une prise de poids trop rapide du parti présidentiel en si peu de temps et que les amis de Macky Sall n’arriveraient plus à gérer le poids de leurs responsabilités nationales. 2 tours d’horloge durant lesquels les actions du Président Sall au profit et au détriment de la diaspora ont été passées au peigne fin. Les émigrés sénégalais n’entendent pas se limiter aux confins d’une “15éme région” comme témoignent les différentes critiques à l’endroit des politiques de gestion de la diaspora,ils veulent plus… Ce débat mérite une attention toute particulière de la part des futurs candidats présidentiels.

Seydou Nourou Ba

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...