Italie : La DSE APR au bord de l’implosion après l’isolement du coordonnateur Pape Goulé Diaw

La mise en place du comité électoral de Benno Bokk Yakaar a sonné le glas au niveau de l’Apr d’Italie. Moment ne pouvait être plus inopportun pour les partisans du camp présidentiel d’enclencher des hostilités. La sortie dans les médias du coordinateur national Pape Goulé Diaw en dit sur l’état de détérioration avancée de la situation. 

En effet, Pape Goulé Diaw, coordonateur de la DSE Italie et ses souteneurs se sont énergiquement insurgés contre ce qu’ils appellent un « coup d’état orchestré par des lobbies tapis dans l’ombre ». En effet, la décision du parti de désigner M. Garmi Niang, responsable du l’Apr de Milan comme plénipotentiaire chargé des élections est une pilule que peinent à avaler ceux d’en face qui ne sont rien d’autres que ses camarades de parti amenés par Pape Goulé Diaw. A quelques encablures de l’ouverture officielle de la campagne, si l’unité des républicains est d’être acquise, cela voudra tout simplement dire que les déboires du passé sont loin de leur servir de leçon au contraire. Au même moment l’ensemble des partis d’opposition ont harmonisé leurs positions en créant un cadre de concentration et de dialogue dont le seul but d’infliger une défaite au Benno Bok Yakar en péninsule, comme lors des législatives dernières. L’opposition menée par le très expérimenté député de la diaspora, Nango Séck et ses amis devraient sans surprise rééditer leur coup électoral au soir du 24 février prochain. Wait and see!.

SAKHO MALICK

wabitimrew.net

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...