J.O. 2016: L’Italie ouvre son camp olympique aux athlètes sénégalais

En vue des prochains Jeux Olympiques de Rio 2016, le Comité national olympique sportif sénégalais (Cnoss) et le Comité olympique italien (Coni) ont réuni leurs efforts pour mettre les athlètes sénégalais dans les conditions de performance. Hier, lors de leur point de presse, le président de l’instance dirigeante du sport italien, Giovanni Malago, et son homologue Diagna Ndiaye ont donné les grandes lignes du mémorandum, composé de 7 points, signé entre les deux entités sportives.

Ledit mémorandum se propose, entre autres, de mettre à la disposition des athlètes sénégalais qualifiés aux JO de Rio le centre olympique de Rome, mais aussi de bénéficier d’un encadrement technique.  « Nous avons trouvé, il y a quelques mois, des opportunités avec le comité olympique sénégalais. Le partenariat est à court terme et débute en 2016. Nous allons continuer après les Jeux Olympiques avec une coopération de 4 ans qui prendra ainsi fin en 2020. le Coni a pour mission de s’ouvrir au monde et d’apporter son expérience aux autres comités. Nous aidons les athlètes à progresser. Nous voulons que l’histoire se répète avec El Hadji Amadou Dia Bâ », a ainsi déclaré M. Malago dans des propos relayés par nos confrères de « Sud Quotidien ».
De son côté, le patron du comité olympique sénégalais se félicite de ce partenariat et se dit prêt à faire la même chose avec d’autres pays. « Les italiens ont fait des propositions aux différentes fédérations comme l’escrime, le canoë-kayak qui a déjà un qualifié, le basket. Et, on espère le maximum de qualifiés. Les qualifications sont en cours et nous avons espoir. J’ai fait l »évaluation avec mon équipe tout à l’heure. On s’est fixé un certain nombres d’objectifs. Notamment regrouper les athlètes afin de leur trouver un camp avec les JO de Rio. En attendant d’autres qualifiés, si d’autres pays nous proposent un partenariat, nous sommes preneurs », a ainsi déclaré Diagna Ndiaye.

Auteur: SenewebNews

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...