Journées notariales à Dakar – 42 cabinets dont 51 notaires pour une population de 15,5 millions d’habitants

L’histoire du notariat est ce symbolique de confiance forte. Toutefois, cette ligne directrice reste un  grand sentier pour le notariat  sénégalais. Malgré plus de deux siècles d’expériences notariale depuis  l’installation du premier greffier notaire a Gorée le 2 Avril  1817.

Le sénégalais excepte cette classe d’hommes d’affaires,de riches, ne voit le notaire que dans  des circonstances de contraintes,c’est a dire  pour un problème de succession ou de titre foncier  a décrié le Secrétaire Général de la chambre des notaires du Sénégal, Maître Mahamadou Macire Diallo. Exactement, cette peur de confiance  certes basée sur de simples préjugés ,mais au delà, le  coût notarial,  de la part des populations en vers ces experts collecteurs met a nu cette résultante de la faille du statut même qui régissent le notariat sénégalais, c’est aujourd’hui le seul goulot d’étranglement a l’épanouissement du notariat qui réfute toute action de promotion même de l’activité avec cette loi interdisant la publicité. Des lors,  relever le défi  de confiance semble    être la meilleure bataille. Ainsi, toutes  les chances sont avec la volonté du gouvernement. Aujourd’hui, des évolutions sont nécessaires,  affirme Maître Mahamadou Macire Diallo. Le statut n’est rien d’autre que le produit des sciences sociales ont  doit y appose une de-initialisation ,non pour promouvoir l’anarchie mais plus tôt   dans une dynamique de célérité,d’efficacité et de sécurité a a t-il prôné. Ainsi, malgré toutes  ces difficultés , le notariat  sénégalais est primé meilleur  en Afrique Noire ceci a travers  la maturité de la profession,avec les plus grands experts, sa position de poste de Président  de l’Union internationale des Notaires Latin dirigée par Maître Daniel Senghor. Toutefois,  il convient de reconnaître que le notariat sénégalais traîne en  terme d’effectifs  avec  seulement 42 cabinets dont 51 notaires pour une population de 15,5 millions d’habitants au moment ou  la seule capitale de la Cote d’Ivoire enregistre plus de 100 notaires. Les journées notariales sont ouvertes ce jours à Dakar  ,toujours dans la promotion de l’exercice du métier.

Par Amina Bayo

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...