Kisal senegaal exprime au Président Macky Sall ses sincères félicitations

Le peuple sénégalais s’est exprimé librement de manière citoyenne , montrant contre vents et marées sa maturité  à préfigurer son destin dans la paix et la sérénité, en choisissant parmi ses dignes fils qui sollicitaient ses suffrages , celui  qu’il a jugé le mieux à même de conduire, notre nation diversifiée et multiséculaire, vers des lendemains meilleurs.

Ainsi , une majorité indiscutable du peuple sénégalais vient de renouveler sa confiance au président Macky Sall de manière nette et sans bavure ,et  dont la candidature était portée par une forte coalition  de la majorité présidentielle composée de partis , de mouvements de soutiens et d’individualités , qui tous, autant à l’intérieur du Sénégal que dans les pays où vivent les diasporas sénégalaises, n’ont pas ménagé leurs énergies, leurs temps et leurs moyens propres ,  pour  accompagner le Président Macky Sall dans sa quête de renouvellement de son mandat pour une durée de cinq ans.

Kisal senegaal est heureux de cette victoire et  exprime au Président réélu ses sincères félicitations ,  lui réitère sa confiance et ses encouragements pour l’avenir du Sénégal.

Kisal senegaal s’honore particulièrement de cette victoire,et celle -ci revêt un caractère particulier dans la vie de notre parti. Car kisal senegaal était là au début du commencement; au moment où beaucoup avaient privilégié les prébendes et les sucreries  d’Abdoulaye Wade  en 2012 .

Kisal était là quand Macky se soumettant pour la première fois aux suffrages des sénégalais, n’était pas certain de gagner. Oui, kisal membre fondateur de la coalition macky 2012 était en france le seul parti de la majorité présidentielle qui était aux cotés de l’Apr pour une dynamique forte de la coalition de macky 2012 en France  lors du premier tour avec des résultats élogieux de 43% au premier tour de l’élection en 2012 contre des candidats dont les statures nationales et internationales étaient indéniables. Nous n’étions que deux partis en 2012 pour cette mise à l’étrier gagnante à partir de la  France  en 2012. Et ce ne peut être une histoire à oublier même si en politique ,l’amnésie est monnaie courante et la mémoire historique politique   souvent courte et faible. Et à l’époque, Kisal n’a pas bénéficié de la reconnaissance méritée que tout allié attendait de son partenaire.Au contraire,l’expérience de la victoire a été amère . Mais par souci de l’intérêt général Kisal est resté dans la majorité afin que ses idées que le candidat macky Sall avait fait siens , puissent voir jour et éclore  pour le Sénégal . Et c’était aussi à la fois pour nous des apprentissages , des découvertes du monde politique sénégalais et l’assimilation de la sociologie des organisations politiques sénégalaises d’une part. et aussi d’autre part , respecter souverainement la valeur de sa parole donnée en compagnonnages et solidarités politiques

Avec le Président Macky Sall , kisal a fait le pari de la sacralité de la parole donnée;, celle que nous avions donnée à Macky sall Candidat  en 2012 et que nous lui avions réitéré en avril 2018 lorsqu’il reçut notre délégation à la résidence de l’ambassadeur du Sénégal. Cette parole là, kisal l’a fermement tenu , car on n’aura pas dit et personne ne pourra accuser kisal devant l’histoire que notre alliance avec l’APR et le Président Macky Sall a souffert de manquement venant de notre part. L’inverse concernant notre allié n’est pas vrai .

Kisal se tournant dorénavant vers l’avenir , fera  connaître dans les prochains jours  les recommandations de notre président  après une concertation au sein de nos instances dirigeantes , une communication faisant une évaluation objective de notre compagnonnage avec l’APR et avec le Président Macky Sall sur notre parcours commun au sein des coalitions de macky 2012 et de bennoo bokk yaakar sera mise à disposition.

 Le pari de la durée du compagnonnage politique avec le Président macky Sall avec cette deuxième victoire dans laquelle kisal a joué un rôle de premier plan  autant au niveau des diasporas qu’au niveau national sénégalais a été tenu et réussi , et cela nous honore pour avoir contribuer à deux victoires  politiques majeurs sans parler  de celles intermédiaires  des législatives et du référendum.

En France nous dirons objectivement ce qui s’est passé pour cette élection présidentielle et nous rendrons compte de la responsabilité des dirigeants de l’APR  France dans la très faible victoire de Macky Sall ici et le caractère nauséabond et cachottier de cette campagne électorale qui a failli nous faire perdre la France . Car il est inadmissible que macky perde bordeaux , marseille et lyon et frôle l’échec à Paris .

Nous ne regrettons pas ce compagnonnage avec Macky Sall  , car nos avons beaucoup appris de la sociographie des organisations politiques et des  comportements des hommes et des femmes en politique dans l’espace publique sénégalais. Notre parti a été au cœur de tous les combats et batailles déployés au profit de macky sall, avec ses propres moyens,(s’il y a des moyens de campagne mis à disposition, kisal les ignore ,en tous les cas nous n’avons pas été associés à leur gestion)     .

Nous avons respecté nos engagements de solidarité politique et  c’est tour du Président Macky Sall de respecter les siens et d’avoir a notre égard l’attitude de considération qui s’impose. Car, si dette il ya  c’est lui qui  la nous doit comme cela a toujours été le cas d’ailleurs depuis notre alliance  du 02 décembre 2011 .Et depuis cette date kisal senegaal n’a pas démérité.

De part cette victoire  à laquelle nous avons beaucoup contribué et fait inscrire le nom de  kisal dans les anales des restitutions historiques des victoires des majorités présidentielles au Sénégal, nous souhaitions pleins succès au Président Macky sall . Notre souhait est qu’il sorte par la grande porte de l’histoire politique sénégalaise à la fin de sa mission  , afin que celle -ci lui ouvre d’autres horizons plus porteurs car il sera encore jeune à la fin de son deuxième mandat. Et impossible n’existant pas en politique , qu’il devienne au nom du  Sénégal et de l’Afrique le prochain secrétaire général des nations unies à la fin de son mandat. C’est cet avenir que notre président , et l’ensemble des militants de Kisal Senegaal nous lui souhaitons . Car terminer sa carrière politique comme un certain ancien président par une petite porte, serait pour nous une défaite de notre compagnonnage commun et que dieu lui préserve de cette perspective.

                                                                                  HAMADY BAILA DIA

                                                           Président de la fédération de Kisal senegaal France

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...