La Dahira de Mulhouse-Belfort précise: « Le Magal ne saurait être parrainé par un homme politique »

djembe in actie-RécupéréRépondant à des propos qui ont donné Ibrahima Sall parrain du magal de Touba, la Dahira de Mulhouse-Belfort a tenu à préciser que le 18 Safar ne saurait être parrainé par un homme politique. Ceci fait suite à des volontés manifestées de choisir le patron du parti Model à cet effet. La Dahira, chargée d’organiser la prochaine édition du magal de Touba, déclare n’être nullement concernée par ces histoires de parrainage politique. 

« Il ne saurait être question d’un quelconque parrainage ou soutien de la commémoration du départ en exil de Serigne Touba, au profit d’un homme politique, quel qu’il soit. Nous réitérons notre intérêt pour les écrits et la perpétuation de l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba, tout en nous tenant à bonne distance des préoccupations politiques, voire politiciennes » ont-il dit dans un communiqué. Ces mourides de regretter le préjudice subi par cette information largement diffusée dans la presse Sénégalaise, alors « qu’aucune rencontre décidant d’un tel parrainage n’a eu lieu entre le dahira et le responsable de la jeunesse du Model Moussa Ndao Bane, ou le Secrétaire Général du Model Ibrahima Sall, ou quelconque autre membre politique ». La communauté mouride de Mulhouse-Belfort de marteler «n’avoir constitué aucune cellule du Model, ni d’aucun autre parti politique au sein du dahira », non sans oublier de rappeler que leur structure « a été fondée uniquement en l’honneur de Cheikh Ahmadou Bamba et ne saurait servir à d’autre fin! »
leral

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...