La justice sénégalaise saisit environ 17,7 milliards de francs CFA de Karim Wade, selon Antoine Diome

La justice sénégalaise a annoncé mardi avoir confisqué des biens appartenant à l’ancien ministre Karim Wade, d’une valeur estimée à 27 millions d’euros, soit environ 17,7 milliards de francs CFA. 
afL’Agent judiciaire de l’Etat du Sénégal, Antoine Diome, a signalé, lors d’une conférence de presse à Paris, la saisie de deux sociétés spécialisées dans les services aéroportuaires et de six appartements au Sénégal, qui appartiennent tous à M. Wade, rapporte BBC Afrique.
« Ces saisies représentent 27 millions d’euros (environ 17,7 milliards de francs CFA) d’après les calculs des experts mandatés par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) » du Sénégal, ajoute le site Internet du service francophone de la BBC, citant M. Diome.
 
L’Agent judiciaire de l’Etat ajoute que 24 comptes bancaires ouverts à Monaco et totalisant 11 millions d’euros – l’équivalent d’environ 7,2 milliards de francs CFA – ont également été bloqués.
 
D’autres biens immobiliers appartenant à Karim Wade font l’objet d’une procédure de saisie, notamment deux appartements situés dans le 16e arrondissement de Paris, a-t-il ajouté.
Le fils de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade a été condamné en mars 2015 à six ans de prison. Il doit rembourser 138 milliards de francs CFA, selon la CREI, la juridiction spéciale qui l’a jugé à Dakar.
 
Karim Wade est emprisonné depuis avril 2013 à la prison de Rebeuss, dans la capitale sénégalaise.


Ses avocats nient les accusations de détournement de deniers publics et d’autres délits pour lesquels il est condamné.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...