La Mauritanie expulse la Sénégalaise Fatou Kiné Diop, chargée de campagne d’Amnesty International

La Mauritanie a refoulé  le 19 mars dernier  une délégation d’Amnesty International. Selon Le Monde,  il s’agit de  deux membres d’Amnesty, la Française François Patuel, chercheur du bureau de l’organisation en Afrique de l’Ouest, et la Sénégalaise Fatou Kiné Diop, chargée de campagne. Ils ont été rapatriés à Dakar pour vouloir effectuer une mission de d’enquête sur «séquelles» de l’esclavage en Mauritanie.

Une délégation d’Amnesty s’était vu interdire l’accès au territoire mauritanien dans des conditions similaires en novembre 2017, mais avait pu y accéder en avril 2018 lors d’une réunion à Nouakchott de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP), a indiqué François Patuel.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...