La mort d’une légende : Diego Maradona s’est éteint à 60 ans

Le joueur et entraîneur de légende, génie absolu du football, s’est éteint à 60 ans, annoncent différents médias argentins. Il n’y avait, dans le monde du football, pas un joueur comme lui.

La mort d’une légende : Diego Maradona s’est éteint à 60 ans. L’ancien footballeur argentin Diego Maradona est décédé selon les informations de la presse argentine. Il avait 60 ans et venait de sortir de l’hôpital après une opération afin de résorber un hématome subi à la tête.

Selon le journal argentin Clárin, le génial joueur serait mort d’un arrêt cardiaque dans sa maison de Tigre. A noter que le corps de Maradona fera l’objet d’une autopsie dès mercredi 18H00 locales (21H00 GMT) à la morgue de San Fernando, dans la périphérie de Buenos Aires, a indiqué mercredi le procureur John Broyard. « Une autopsie sera réalisée pour connaître les causes de la mort, qui n’a que des caractéristiques naturelles », a indiqué le procureur à la presse devant la résidence où est décédé Diego Maradona. Le décès a eu lieu « à 12H00 » locales (15H00 GMT), a-t-il précisé.

Diego Maradona était considéré comme l’un des plus grands footballeurs de l’histoire. Durant sa carrière, Maradona a inscrit plus de 180 buts avec ses différents clubs, Boca Juniors, le FC Barcelone, Naples et Séville, mais aussi avec l’équipe nationale d’Argentine avec laquelle il a remporté la Coupe du monde en 1986.. Plusieurs personnalités ont déjà rendu un vibrant hommage à la légende. Dans les colonnes de la DH, Van Der Elst, Pfaff, Veyt et Frutos étaient déjà revenus sur leurs souvenirs de Diego.

Lors de cette fameuse Coupe du monde, il a été impliqué dans pas moins de 10 goals (5 buts et 5 assists) en sept rencontre sur l’ensemble du tournoi.

Diego Maradona était un homme de paradoxes, mû par un talent inné dans sa façon de conduire le ballon mais rongé par de nombreux démons qui lui auront joué bien des tours durant sa carrière.

Entre autres exploits, le Pibe de Oro est également l’auteur de ce que beaucoup considèrent comme le but du siècle, inscrit le 22 juin 1986 en plein Mondial, face à l’Angleterre. Un solo unique, véritable chef-d’oeuvre signé en 11 secondes, dont seul le maître Diego Armando Maradona avait le secret.
Amed NDIAYE, wabitimrew.net

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...