L’ANSD accueille la formation de la CEDEAO sur la collecte et la gestion des données migratoires

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) accueille, en partenariat avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), une formation de la CEDEAO sur la collecte des données migratoires. Elle se tient du 1er au 2 mars 2018 à l’hôtel Le Djoloff, Dakar.
Regroupant 25 participants des Ministères et de la société civile, la formation va permettre aux diverses structures productrices de données de s’accorder sur les principes de collecte, de gestion et d’analyse des données migratoires.
Le manque d’informations fiables sur la migration, qu’il s’agisse de la diaspora ou des immigrés, dans l’espace CEDEAO, est régulièrement décrié. A l’absence de visibilité sur les mouvements de population s’ajoute la difficulté de pouvoir échanger, à l’échelle nationale comme à l’échelle régionale, autour de chiffres solides sur les populations mobiles.
Ainsi, le partage des lignes directrices de la CEDEAO arrive à point nommé, l’ANSD étant elle-même engagée dans la mise en place d’un dispositif de collecte des données nationales. Pour l’OIM qui organise et anime conjointement cette formation, c’est l’occasion de réitérer la collaboration avec l’ANSD autour de l’importance des données migratoires pour soutenir l’action du Gouvernement du Sénégal.
Cette formation est organisée dans le cadre du projet d’appui à la libre circulation des personnes et des migrations en Afrique de l’Ouest, financé conjointement par l’UE et la CEDEAO et mis en œuvre par l’OIM, l’OIT, et l’ICMPD.

 wabitimrew.net

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...