L’APRÈS-COVID : VERS UN PARTENARIAT ENTRE LA ZLECAF ET LE PNUD

Le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) vont signer lundi un protocole d’accord, dans le but de ‘’promouvoir le commerce en tant que stimulant pour la reprise socioéconomique de l’Afrique après la crise du Covid-19’’.  ‘’Cette nouvelle collaboration a pour but d’encourager l’utilisation du commerce comme moteur de développement durable, en particulier pour les femmes et les jeunes, dans la décennie d’action pour les objectifs de développement durable (ODD)’’, précise un communiqué reçu à l’APS.

 Il souligne que ‘’le partenariat tirera parti de la présence du PNUD dans tous les pays africains, en étroite collaboration avec d’autres entités des Nations unies, pour lutter contre les inégalités, promouvoir la valeur ajoutée et créer des emplois’’. 
 Le secrétariat de la ZLECAf et le PNUD cherchent à s’attaquer aux ‘’obstacles critiques rencontrés par les exportations africaines, tels que la compétitivité des PME, les règles d’origine, les normes techniques et de sécurité des produits’’.  ‘’Cette collaboration permettra également de renforcer les efforts de sensibilisation de la ZLECAf auprès des décideurs politiques, des entreprises, de la société civile, des universités, des jeunes et d’autres parties prenantes.’’ La signature de l’accord de partenariat aura lieu à l’occasion d’une visite officielle de deux jours à New York du secrétaire général de la ZLECAf.  La ZLECAf, la plus grande zone de libre-échange du monde, a commencé ses activités le 1er janvier 2021, créant un marché de 1,2 milliard de personnes, le huitième bloc économique au monde avec un PIB combiné de trois billions de dollars.

APS

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...