Le docteur Luc Schroeder, médecin ORL à la Chaine de l’Espoir Luxembourg appelle à la vigilance

Le médecin ORL Luc Schroeder a invité mercredi à Dakar les parents à plus de vigilance pour une meilleure prise en charge des enfants en cas d’apparition de signes renvoyant aux infections oto-rhino-laryngologie, une pathologie qui affecte notamment les organes auditives de l’enfant.

’’Pour une évaluation de l’état de la pathologie et ainsi apporter un traitement adéquat, les parents doivent avoir le réflexe de montrer très tôt les enfants aux pédiatres dès l’apparition des premiers signes ORL’’, a-t-il conseillé.   Le docteur Luc Schroeder, médecin à la Chaine de l’Espoir Luxembourg, animait mercredi une conférence de remise à niveau au profit d’étudiants en médecine et de pédiatres à l’hôpital Albert Royer, une rencontre axée sur les soins spécialisés chez les enfants.    Cette conférence a été organisée en marge d’une mission ORL de consultation et de chirurgie, une initiative de l’association Assistance médicale Sénégal et de Chaîne de l’Espoir Luxembourg, une structure qui vient en aide aux enfants nécessitant une intervention chirurgicale.    Dans sa communication axée sur ’’l’examen otologique’’, le docteur Schroeder renseigne que cette ’’pathologie des oreilles très fréquente en Afrique’’, affecte généralement ’’le pharynx, le nez, la gorge et l’oreille ».    Elles se manifestent par ’’des douleurs et un écoulement au niveau des oreilles’’, a-t-il expliqué, ajoutant que ’’ces infections oto-rhino-laryngologie peuvent avoir des conséquences néfastes sur le développement de l’enfant et éventuellement sur sa scolarité’’, si elles ne sont pas prises en charge.   De même peuvent-elles entraîner « une ’baisse auditive ou une perte totale de l’audition’’, a insisté le docteur Schroeder.    Cette mission de consultation qui va prendre fin le 17 mai prochain, devrait permettre à des enfants âgés de 17 mois et 15 ans d’interventions chirurgicales (amygdalectomie, masse cervicale et nodule thyroïdien), a-t-on appris des initiateurs.    Le chef adjoint du service ORL de l’hôpital d’enfants Albert Royer, docteur Birame Loum, faisant un bilan à mi-parcours de cette opération, a renseigné que 14 enfants ont été diagnostiqués et opérés sur un objectif de 23.

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...