Le Japon octroie un prêt concessionnel d’environ 179,515 milliards de F CFA au Sénégal

 

le-ministre-de-leconomie-des-finances-et-du-plan-amadou-ba-et-takashi-kitahara-ambassadeur-du-japon-au-senegal-1100x731
La décision du Japon d’octroyer un prêt concessionnel au Sénégal traduit la confiance de Tokyo relative aux bonnes perspectives de l’économie sénégalaise, a révélé mardi à Dakar, son ambassadeur, Takashi Kitahara. 
La relance du prêt « concessionnel du Japon au Sénégal reflète la confiance des autorités japonaises » concernant les perspectives de l’économie sénégalaise « qui a réalisé un fort taux de croissance ces dernières années », a-t-t-il dit lors de la signature de signature d’échanges de notes et d’accord de prêt entre le Sénégal et le Japon d’environ 179,515 milliards de F CFA.
L’ambassadeur du Japon, Takashi Kitahara, et le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, ont signé les deux conventions.
La première, relative à un prêt concessionnel de 137 milliards de FFCA, va financer la construction de l’usine de dessalement de l’eau de mer aux Mamelles.
La deuxième concerne le programme d’appui à la Couverture sanitaire universelle (CMU) pour 8,440 milliards de F CFA.
Selon le diplomate japonais, « la signature de ces deux échanges de notes qui ont cette fois un caractère particulier, concerne le financement sous forme de prêt concessionnel en yen japonais ». 
Cela fait en effet une dizaine d’années que le « Sénégal n’a pas bénéficié de ce type de programme de la coopération du Japon au Sénégal », a expliqué Takashi Kitahara.
L’ambassadeur du Japon a fait savoir que les deux accords signés ouvrent « une page nouvelle dans l’histoire » de la coopération japonaise au Sénégal
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...