Le journaliste Charles Faye taxe de « bikini » les chiffres du ministre Amadou Ba qui montrent tout sauf « l’essentiel »

AQQQ

Dans une contribution salée, le journaliste Charles Faye de Gfm « piétine » les statistiques présentées par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ. Si ce dernier affirme avec satisfaction que le taux de croissance au Sénégal est de 6,4%, le journaliste soutient que la plus grande majorité des sénégalais sont «Ndool» (pauvres) et tirent le diable par la queue sans trouver l’ombre d’un franc la journée. C’est dans ce Sénégal « que je vis et ce tous les jours » se désole-t-il dans sa contribution. En verve, le journaliste contredit également le ministre : «  Si M. Ba persiste et signe en maintenant que les Sénégalais ont dépensé bien plus en 2015, je lui dirai que, nous, notre Pib qui n’est pas un stock mais un flux, n’a guère fructifié, au contraire ». S’adressant toujours au ministre, Charles Faye fait le « vrai » bilan de l’année 2015 : « Notre tourisme est sans touriste. Notre tiébu jën (riz au poisson) est au «yaboy». Notre santé anesthésiée. Notre éducation en vacances forcée perpétuelle. Notre téléphonie et Internet très salés. Et patati et patata » avant de conclure avec fracas «  Vous savez pour moi, les statistiques, c’est comme le bikini. Ça montre tout sauf l’essentiel ! ».

Seydou Nourou Ba

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...