Le ministère des infrastructures signe avec le Comité des jeux olympique de la jeunesse 2026

Le ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement et le Comité des jeux olympique de la jeunesse (COJOJ 2026) ont signé vendredi une convention de maîtrise d’ouvrage déléguée. 

Cette convention concerne l’aménagement autour et à l’intérieur des sites collectifs d’aires de jeu, l’aménagement paysager et la réalisation d’infrastructures sportives, a dit le ministre Mansour Faye également maire de Saint-Louis. Toutes les routes menant vers les sites des compétitions seront aussi réhabilitées, a ajouté M. Faye, soulignant la fonctionnalité, durant cette période, du TER et du BRT. Cette convention s’inscrit, selon lui, dans une tradition de coopération entre l’Alliance française de développement et son ministère.

 Au-delà des jeux, le Sénégal disposera d’infrastructures aux standards internationaux, a affirmé M. Faye, listant, entre autres, la piscine olympique, la caserne Samba Diery Diallo et le stade de Diamniadio. 

Quant au président du Cojoj 2026, Diagna Ndiaye, il a souligné le privilège que sa structure accorde à ‘’la réhabilitation d’infrastructures sportives afin de contribuer à accroitre l’offre’’. Selon M. Ndiaye par ailleurs président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), cette décision commune de signer cette convention à Saint-Louis, constitue un premier jalon dans la démarche du COJOJ d’impliquer toutes les contrées du pays dans la préparation des prochains jeux olympiques de la jeunesse. Il note que d’autres initiatives sont prévues dans des régions comme Diourbel, Fatick, Kolda, Tambacouna et Ziguinchor.

APS

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...