Le Mouvement ABCJAIME derrière Me Alioune Badara Cissé en colère… et pour cause !

 Notre pays, le Sénégal a une brillante tradition démocratique longtemps citée en exemple partout en Afrique et dans le monde. Cependant, force est de constater que ce qui a toujours fait notre fierté en tant que citoyens sénégalais, imbus de valeurs, est en train de voler en éclat à cause du comportement d’une certaine classe politique sénégalaise.

En effet, depuis la réélection du Président Macky SALL qui certes a fait l’effort d’appeler au dialogue national, geste que nous saluons au passage, nous sommes au regret de constater ces derniers jours une montée de la violence verbale allant de la calomnie aux invectives sur la place publique de la part de ceux-là qui nous dirigent et qui devraient être les meilleurs parmi nous. Ces types de comportements indécents sont déplorables et n’honorent guère les postures ni les rangs qu’ils occupent par la seule et unique volonté du peuple sénégalais qu’ils ont l’obligation de représenter en toute dignité.

Voilà que notre pays, qui jadis constituait une vitrine de la démocratie en Afrique, est en train de sombrer dans une décrépitude politique que rien ne pourrait laisser entrevoir.  

 Dès lors, nous nous demandons quelle valeur donnée au choix porté sur les hommes politiques chargés de nous représenter.

Tout compte fait, nous partageons le sentiment de regret et de désolation manifeste de nos compatriotes sénégalais qui expriment avec véhémence leur amertume suscitée par certains paltoquets qui ont fini de parasiter le pouvoir politique et s’ériger en contre modèle dans notre société.

Ces petits apprentis politiques qui, sans réserve, continuent de polluer la place publique, ont fini de causer du tort à tout un peuple, et annihiler toute espérance des citoyens à retrouver le sens de la grandeur du politique.

Excellence, Monsieur le Président de la République, votre responsabilité est engagée au plus haut point, en première et en dernière instance, car face à l’histoire, devant Dieu et devant les Hommes, vous avez juré « d’observer et de faire observer scrupuleusement les dispositions de la constitution et des lois, de consacrer toutes [vos] forces à défendre les institutions de la République… »

Par conséquent, nous vous lançons un appel solennel pour vous demander de siffler la fin de la récréation afin de faire régner le calme et la sérénité dans l’espace public.

Ainsi, nous demandons à tous ceux qui nous dirigent ou aspirent à nous diriger de donner le meilleur d’eux-mêmes en termes de comportement, de valeurs et du haut sens des responsabilités pour que soit préservée cette République héritée des anciens et qui doit être léguée à la jeune génération en de biens meilleurs états.

Nous vous invitons dès lors, à taire vos ambitions et à vous consacrer à l’exécution des projets et programmes de développement du pays, afin d’abréger les souffrances des populations qui s’inquiètent de la hausse du prix de l’électricité, du manque d’eau potable, d’une imminente pénurie alimentaire dans certaines localités, d’un système éducatif qui bat de l’aile, du secteur de la santé complétement malade, d’une jeunesse désespérée, censée relever les futurs défis, mais qui, hélas, disparait dans le ventre de l’atlantique ou se laisse ensevelir  dans le désert.

Face à ces questions incisives auxquelles il faut, sans délai, apporter des solutions structurantes, il est inadmissible de verser dans des débats stériles qui entament sérieusement l’image de notre cher pays.

Retroussez vos manches et mettez-vous au travail ! Le peuple souverain, qui vous observe, mérite respect et considération.

Par ces termes, nous exprimons nos vœux les meilleurs à tous nos concitoyens d’ici et de la diaspora et souhaitons une bonne et heureuse année 2020 pour un Sénégal prospère.

Fait à Dakar le 22 Décembre 2019.

Pour le Mouvement ABCJAIME, le Pôle Communication.  

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...