Le Premier ministre italien Matteo Renzi : « Le Sénégal, un pays prioritaire pour la coopération italienne »

Le Sénégal et l’Italie veulent limiter l’émigration clandestine. C’est pourquoi, le président de la République, Macky Sall, et le Premier ministre, italien Matteo Renzi, ont annoncé, hier à Dakar, des projets ciblant les jeunes pour donner à cette couche plus de perspectives.

macky-matteo
Le Sénégal et l’Italie vont lancer des projets pour limiter l’émigration clandestine. L’annonce a été faite hier par le président de la République, Macky Sall et le président du conseil italien Matteo Renzi au sortir d’un tête-à-tête au Palais de la République. Il s’agira, selon  le chef de l’Etat et son hôte, de « donner plus de perspectives aux jeunes ».
Le président Sall a souligné que la visite du Premier ministre italien prouve sa vision qui cadre avec celle qu’il a des relations entre l’Europe et l’Afrique. « La coopération entre nos deux pays va être relancée de fort belle manière avec des projets », a dit le président qui cite le projet agricole « Terre-ferme » qui sera déclenché par les deux Etats.
Matteo Renzi a indiqué que son pays a intérêt à travailler, avec beaucoup de détermination, avec le Sénégal. « Nous sommes heureux d’accueillir les Sénégalais en Italie. Nous sommes conscients de la nécessité de donner du travail à tous les jeunes. Le gouvernement italien accorde une attention particulière à la coopération économique. Nous allons inaugurer beaucoup de domaines de coopération », a déclaré l’hôte du chef de l’Etat.
 « Le Sénégal est un grand pays, notamment dans le domaine culturel », s’est réjoui Matteo Renzi qui a exprimé sa satisfaction d’avoir la possibilité de délivrer un message aux jeunes, aujourd’hui, à l’université de Dakar. « Il est bon de donner des messages aux jeunes. Leur parler du futur, c’est important. Le Sénégal et l’Italie sont de grands pays qui ont une vison pour le développement du monde », a-t-il dit. Le Premier ministre a salué le leadership du président Sall qui va, selon lui, renforcer la démocratie en Afrique. Il a affirmé que la migration est une priorité pour son gouvernement. « L’Italie est un pays qui sauve toutes les nuits des vies dans la Méditerranée. Nous avons le cœur meurtri lorsque nous perdons des vies humaines. S’il y a la possibilité de créer une opportunité pour fixer les jeunes, c’est mieux. Ce n’est pas en risquant sa vie en Lybie ou dans la Méditerranée qu’on va changer l’existence », a-t-il souligné. Il a fait remarquer que les deux pays ont la possibilité de faire beaucoup de choses. « Dans le domaine linguistique, notre souhait est de favoriser l’apprentissage de l’italien au Sénégal. Nous allons favoriser les échanges culturels. L’objectif est d’avoir de nouveaux ambassadeurs de la culture italienne au Sénégal. Nous pouvons coopérer dans le domaine de l’agriculture, de l’architecture et  de l’énergie », a dit le Premier ministre. Matteo Renzi a indiqué que l’amitié entre les deux pays n’est pas seulement une question de sympathie, mais de stratégie. « Il est important de donner une nouvelle stratégie à cette coopération », a-t-il lancé.
Il a estimé que l’Europe doit agir au profit de l’Afrique. « L’Europe doit faire plus pour l’Afrique. L’Europe ne fait pas de l’Afrique une priorité. Elle doit changer cette vision. Nous devons être très efficaces et très pragmatiques », a-t-il lancé.
Le président Sall a remercié l’Italie pour avoir accueilli, sur son sol, bien avant la crise des migrants, plus de 200. 000 Sénégalais. Il  a salué l’engagement du Premier ministre italien pour l’Afrique. Il a rappelé que l’ambition des dirigeants africains est de développer l’Afrique.

MATTEO RENZI PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES D’ITALIE : « Le Sénégal est un pays prioritaire pour la coopération italienne »
M. Matteo Renzi est le 63ème président du conseil italien. C’est surtout le premier parmi eux à visiter l’Afrique sub-saharienne soixante dix ans après les premières activités de la coopération italienne sur le continent.
Pour M. Renzi, le Sénégal est un pays prioritaire et l’Italie va poursuivre ses efforts pour l’éradication de toute forme de pauvreté  et pour l’émancipation des couches les plus défavorisées, particulièrement les femmes et les jeunes.
Jugeant notre pays comme un modèle à travers le monde entier, le président Renzi  a listé trois secteurs clés de la coopération avec notre pays : l’agriculture, la protection sociale et la gouvernance locale. Pour lui, cette coopération est parfaitement en phase avec les objectifs de développement durable (Odd). Selon le président du conseil italien, son pays qui est sorti d’une période délicate de récession, travaille d’arrache-pied pour un futur meilleur au Sénégal. Le pays de Dante  présidera, en 2017, le G7  et s’engage à persuader les pays riches à promouvoir davantage la coopération internationale, notamment avec les pays en développement.
M. Renzi a aussi décerné un satisfecit au Sénégal en rappelant  qu’au cours de ces 25 dernières années, le pays a fourni d’immenses efforts pour la réduction des inégalités sociales. Aujourd’hui, a-t-il  renchéri, la priorité consiste à lever les obstacles à l’éducation des femmes en encourageant fortement la scolarisation des filles. Originaire de la belle ville de Florence, Matteo est décrit comme un grand admirateur de Dante. Paraphrasant le célèbre penseur, il a dit, un brin philosophe : « certains attendent que le temps change ; d’autres le saisissent pour changer les choses».
M .L. DIATTA (LeSoleil)

 

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...