Le Président Macky Sall RENCONTRE le Premier Ministre Justin Trudeau

Le Président Macky Sall et le Premier Ministre Justin Trudeau ont eu un entretien sur plusieurs questions: coopération bilatérale, protection des océans, pêche illégale, gestion de la migration, Francophonie, notamment le prochain Sommet et le poste en jeu du Secrétariat général, la sécurité et le multilatéralisme.
Le Chef de l’Etat a quitté le Canada après cet entretien. Il arrive à Dakar en fin de soirée.

Le chef de l’Etat sénégalais a abordé avec Justin Trudeau la coopération entre le Sénégal et la Canada. Le comportement citoyen des ressortissants sénégalais vivant au canada a été aussi abordé. Les deux personnalités ont insisté sur l’éducation notamment le maintien des filles à l’école, les enjeux de l’enseignement professionnel du supérieur.

Le Président Sall a été attentif à la demande de M. Trudeau sur les questions de la Francophonie et la candidature au poste de secrétaire général. La perspective et l’intégration du Canada dans le Conseil de sécurité a été abordée. Le Premier ministre du Canada s’est félicité du leadership du Sénégal et de ses avancées dans plusieurs domaines. Son Excellence Macky Sall a invité le Premier ministre canadien au Sénégal. Un honneur que le chef du gouvernement fédéral canadien a accepté.

Le Premier ministre canadien a tenu plusieurs réunions bilatérales avant de rencontrer Macky Sall. Il a annoncé l’octroi de 1,8 million de dollars pour renforcer son programme de scolarisation des filles, et des femmes dans le monde. Des divergences sur la résolution finale ont prévalu entre les États-Unis et la Canada. Certes la majorité est tombée d’accord sur un communiqué  mais le Président Donald Trump et le Premier ministre canadien Justin Trudeau n’ont pas accordé leurs violons. Il y a eu des désaccords sur l’espace de libre échange sur le commerce de l’aluminium, l’acier, et autres produits, sur l’environnement et le climat.

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été noté lors du sommet. Aucun débordement n’est constaté. Les contestataires marcheurs  toujours encadrés ont été circonscrits par des éléments des forces de l’ordre beaucoup trop nombreux. La police présente partout semblait plus  massive que les centaines de manifestants anti sommet. Il fallait montrer badge, laissez-passer et macaron pour chaque check point. Des caméras de surveillance sont pointées dans tous les alentours et les espaces aménagés pour cantonner les manifestants massés à des kilomètres du lieu où se déroule le huis clos. Au moment où les délégations commençaient à quitter le site, les commerces québécois et la ville retrouvent leur rythme normal d’activités. Le Président Macky Sall, pour sa part, après avoir pris part à la cérémonie officielle et  à d’autres activités du Sommet à Malbaie, a poursuivi des audiences dans la soirée au château Frontenac  avant de rencontrer le premier Justin Trudeau peu avant son départ du Canada.

ISSA NABE

 

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...