Le Sénégal était à l’honneur dans la ville de Cenon en banlieue bordelaise

En effet, Serigne Abdoul Aziz Sy plus connu sous le pseudonyme de Moulaye Sy a été fait citoyen d’honneur de cette ville par le maire Jean François Egron. L’évènement s’est déroulé en présence du consul général Abdourahmane Koita, la vice-consul Aïssata Dia, de membres consulaires et d’une partie de la communauté sénégalaise.


Cette cérémonie hautement symbolique traduit non seulement l’excellence des relations entre la France et le Sénégal mais aussi et surtout entre la communauté sénégalaise dans son entité et la ville de Cenon.
Inaugurant la cérémonie, le maire de la ville a d’abord magnifié ses rapports avec la communauté sénégalaise avant de remercier le récipiendaire dans son rôle de rassembleur qu’il a toujours joué dans la communauté sénégalaise.
« Nous sommes une commune de 25.000 habitants avec plus de 60 nationalités différentes mais la communauté sénégalaise est remarquable dans son sens d’intégration au sein de la ville de Cenon » a-t-il souligné. Feu Malick Sène qui fut conseiller municipal à Cenon a été à l’origine de beaucoup d’actions dans la ville. « Sa disparition n’a pas mis fin à tout cela car sa famille est toujours présente à nos côtés ».
Lui emboîtant le pas, le consul général du Sénégal à Bordeaux a mis en avant les qualités du futur récipiendaire avant de magnifier la beauté de la conférence qu’il a animée le samedi 28 juillet dans la grande salle Victor Hugo.
Cette cérémonie témoigne en même temps le sens de l’ouverture du maire. « Nous avons besoin d’ouverture, de paix et de solidarité dans le monde d’aujourd’hui. La mobilité internationale est une réalité qu’on ne peut ignorer ». Ce qui vaut au consul honneur et satisfaction d’assister à un tel événement.
Moulaye Sy a quant à lui fait part de sa fierté et sa satisfaction d’être citoyen d’honneur de la ville de Cenon. Il a ensuite demandé à la communauté sénégalaise de rester solidaire autour du maire Jean François Egron et du consul général de Bordeaux. Ce geste est fort important pour lui avant de formuler des prières pour le maire et l’ensemble de la communauté.
Des chants religieux tidianes ont aussitôt résonné dans cette merveilleuse salle précédant les discours d’Abdoul Samb et de Makhtar Camara, deux membres affluents de la communauté sénégalaise à Bordeaux. Deux discours aussi émouvants qu’ils ont retracé l’historique des relations entre la ville de Cenon jadis gérée par Alain David accompagnée par feu Malick Sène et la communauté sénégalaise qui y a établi le siège son association, synonyme de satisfecit total.
La cérémonie a été clôturée par un cocktail et une séance de photos pour immortaliser le moment.

Mayacine Diop

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...