Législatives en Belgique: Le candidat Mamoudou Moctar Ba recueille les doléances des Sénégalais à Bruxelles

Dernière ligne droite de la campagne électorale pour les législatives 2022. En Belgique et au Luxembourg, la coalition Benno Bokk Yaakaar a mobilisé ses troupes à Bruxelles autour du candidat titulaire pour le Département de l’Europe de l’Ouest, du Centre et du Nord à l’occurrence Mamoudou Moctar Ba. Après la section du Hainaut, ce samedi, c’était autour de la section de Bruxelles Capitale d’organiser un meeting en présence du président d’Honneur M. Ousmane War et marqué par une forte mobilisation des militants et de la communauté de la circonscription électorale, Belgique-Luxembourg.

Après ses visites de proximité, le candidat  Mamoudou Moctar Ba a écouté et échangé avec les sénégalais à Bruxelles. Il a ainsi recueilli leurs doléances principales des Sénégalais qu’il s’attèle défendre une fois élu Député de la diaspora.

Dans cette vidéo, aux cotés de Arame Gaye, présidente des femmes de l’Apr et de Diaga Ba, trésorière et de tant d’autres militants et invités, il a rendu un hommage fort au défunt Député de la diaspora, Hamady Gadiaga, rappelé à Dieu au mois de janvier dernier à Kaolack.

Pur produit de la diaspora, Mamoudou Moctar Ba a fait d’abord l’Afrique Centrale, notamment au Congo Brazzaville, puis l’Espagne avant d’atterrir dans le Benelux. C’est pourquoi, dit-il, « je connais bien les aspirations des sénégalais de la diaspora et leurs besoins » . Citant le président des sénégalais de Belgique, Abouna Mbaye qu’il a décliné ses ambitions et les défis parlementaires futurs à relever.

Sur les 17000 sénégalais vivant dans le Royaume, 50 sont dans les liens de la détention. Une fois élu, il prendra, souligne t-il, une assistance juridique pour ces sénégalais qui purgent leurs peines dans les prisons belges.

Dans la même veine, il travaillera; affirme-t-il, pour faciliter l’obtention de visas aux étudiants qui vivent la croix et la bannière pour obtenir le sésame mais aussi renégocier les frais exorbitants qui gravitent autour de la constitution de leurs études en Belgique.

Mamoudou Moctar Ba viendra au soutien étroit avec toutes les femmes de la diaspora afin de leur permettre d’obtenir des financements pour leurs projets économiques.

Aussi, le candidat de Benno Bokk Yaakaar compte œuvrer pour le paiement des pensions de retraite des compatriotes au Sénégal, en rapport avec les autorités belgo-luxembourgeoises et sénégalaises.

De même, il compte mettre en place un secrétariat afin de maintenir le contact avec les compatriotes et mieux répondre à leurs sollicitations.

Une fois élu, aucun sénégalais du Benelux n’ira plus jamais à Paris ( parcours du combattant) pour se faire établir une carte d’identité ou un passeport, à l’en croire, il plaidera pour qu’on établisse les documents à Bruxelles.

Mamoudou Moctar Ba est aussi pour une baisse, de 8 à 5 ans, pour l’entrée des véhicules d’occasion au Sénégal, vu les nombreuses sollicitations des compatriotes dans ce sens.

Last but not least, il se mettra au service exclusif des compatriotes qui l’auront porté à la station parlementaire, souligne-t-il avec détermination.

Interrogé un dignitaire de la communauté, 28 ans en Belgiqe, a dit tout le bien qu’il pense du candidat :  » il inspire confiance, il est courtois et généreux. J’espère qu’il respectera ses dires  » affirme notre interlocuteur.

A cet effet, il rencontre les compatriotes de tout bord à l’horloge du Sud ce jeudi afin d’écouter et d’échanger, sur les enjeux de l’heure, en faveur des sénégalais du Benelux.

Tout en affichant une confiance inébranlable pour la victoire au soir du 31 juillet, il a lancé un appel aux militants, les femmes et les jeunes, d’assurer les acquis en investissant très tôt les bureaux de vote de la circonscription de la Belgique et du Luxembourg.

wabitimrew.net

Les speechs ci dessous :

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...