L’Égyptien, déjà vainqueur en 2017, remporte un deuxième prix de joueur africain de l’année consécutif ! Il devance donc Sadio Mané et Pierre-Emerick Aubameyang

Quelle journée pour le football égyptien ! Après avoir obtenu l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019, l’Egypte a vu son idole sportive être sacrée Joueur africain de l’année pour la deuxième fois de suite. Ce 8 janvier 2019, à l’issue des Trophées de la Confédération africaine de football (CAF), Mohamed Salah a en effet conservé ce titre, décroché douze mois plus tôt.« Je suis évidemment très heureux de l’avoir gagné pour la deuxième fois, a souri l’ailier âgé de 26 ans, lors d’une conférence de presse à Diamniadio. Lorsque j’étais jeune, je rêvais de remporter ce trophée. Et là, je l’ai eu une deuxième fois. Donc, je suis très satisfait. Mais j’aimerais aussi gagner la Coupe d’Afrique des nations en Egypte. On fera en tout cas de notre mieux pour gagner la CAN à domicile ». 

Le pensionnaire du Liverpool FC ajoute fièrement : « C’est toujours difficile de confirmer lorsque vous avez gagné un trophée comme celui de meilleur joueur. L’année dernière, il y avait trop de pression après que je l’ai gagné. Tout le monde disait : ‘Il ne le gagnera pas une deuxième fois.’ Mais je me suis mis en tête que je devais être encore là cette année. Je suis très fier d’y être arrivé. Je ne me plains pas. Ça me pousse à travailler encore davantage pour être également présent l’an prochain. » 

Une victoire moins écrasante

Le succès de Mohamed Salah semble toutefois moins incontestable que pour 2017, avec une Coupe du monde 2018 en demi-teinte et un début de saison 2018-2019 un peu délicat. Mais l’attaquant a réussi durant l’hiver à redresser la barre et à devancer Sadio Mané et Pierre-Emerick Aubameyang, comme l’an passé. Et il a tout de même disputé la finale de la Ligue des champions ainsi que le Mondial en Russie. 

« Il y avait trois grands joueurs nommés, ce soir, rappelle l’ex-défenseur sénégalais et consultant de Radio Foot Internationale, Habib Beye, au micro de rfi.fr. Ce qui a fait la différence, ce sont les 32 buts de Mohamed Salah inscrits dans le Championnat d’Angleterre. A partir du moment où vous êtes le meilleur buteur de Premier League, vous avez forcément un temps d’avance sur les autres »…Mamadou Ndiaye .

Nd.Aita Diop/Bitimrew.net

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...