Les Chiffres D’un Pelerinage Epouvantable 61 Morts A Mina, 4 Disparus, 85 Traumatises Et 750 Pelerins Bloques A Djeddah

pélerins-femme

Jamais un pèlerinage aux lieux saints de l’Islam n’a été aussi difficile pour le Sénégal. Et pour cause, 61 pèlerins ont perdu la vie dans la bousculade à Mina, 4 perdus de vue sont recherchés par la commission et 85 autres sont revenus à Dakar traumatisés. Comme si cela ne suffisait pas, 750 autres pèlerins sont actuellement bloqués à Djeddah faute d’un avion. Les chiffres sont de la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais. Amadou Kébé et ses collègues ont fait face à la presse hier, vendredi 9 octobre pour revenir sur les derniers développements du pèlerinage.

Macabre ! Ce mot n’est pas exagéré pour qualifier, le pèlerinage à La Mecque, de cette année 2015 pour le Sénégal. Les chiffres de la bousculade de Mina sont à la hausse. 61 morts sont enregistrés à la journée d’hier, vendredi 9 octobre. Un nombre qui peut augmenter à tout moment a indiqué, le coordonateur de la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais, Amadou Kébé. L’identification rapide des morts est possible grâce à la comparaison des empreintes digitales des victimes et celles enregistrées à l’arrivée des pèlerins en terre saoudienne a-t-il indiqué. Le bilan qui se fait presqu’au quotidien est dû selon Amadou Kébé par une volonté de la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais, d’avoir la certitude sur les pertes en vie humaine annoncées. La lenteur est aussi due à l’analyse des informations reçues. Par ailleurs, la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais est toujours sur les pas de 4 autres pèlerins dont elle n’a aucune nouvelle.

Le nombre de personnes considérées par la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais est le cumul de pèlerins déclarés par la commission ainsi que les voyagistes privés. Mais précise-t-il, il faut aussi considérer le fait que des sénégalais ont rallié La Mecque à partir d’autres pays. S’agissant des blessés, le coordonateur de la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais d’indiquer, qu’ils sont au nombre de 18 dont 14 ont pu regagner les lieux d’hébergement, 2 sont pris en charge par la commission médicale et 2 autres sont toujours en surveillance dans des structures sanitaires saoudiennes.
85 PERSONNES REVENUES DE L’ARABIE SAOUDITE TRAUMATISEES Les événements de Mina ont eu des impacts sur les rescapés du drame. Ainsi, la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais a dénombré 85 pèlerins revenus de La Mecque avec un traumatisme. Selon le coordonateur de la cellule de la crise, Amadou Kébé, les concernés souffrent de troubles physiques et psychologiques. Certains ont été envoyés dans les structures sanitaires du pays, d’autres en revanche, sont entre les mains des sociologues et des psychologues. Si l’on en croit, Amadou Kébé, le gouvernement s’est engagé à prendre en charge tous les frais médicaux de ces pèlerins.

750 PELERINS TOUJOURS BLOQUES A DJEDDAH Alors que le pèlerinage est terminé depuis des jours, 750 pèlerins sont en ce moment bloqués en Arabie Saoudite faute d’un avion pour rallier Dakar. La raison est due selon le coordonateur de la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais par les désagrégements de flynas, une compagnie saoudienne qui s’était engagée à convoyer 50 vols pour plusieurs pays ouest africains. Malheureusement, celle-ci n’a pu respecter ses engagements. Abondant dans le même sens, le directeur de la compagnie Sénégal Airlines, d’indiquer que «tous les vols du ressort de sa compagnie sont arrivés à Dakar entre le 28 septembre et le 5 octobre. 2000 pèlerins sont ainsi retournés au bercail. Les 750 personnes bloquées à Djeddah sont convoyés par flynas».

Dans le souci de venir en aide à ces derniers dit-il, sa compagnie insert des pèlerins dans des vols de la compagnie saoudienne à chaque fois que l’occasion se présente. 375 pèlerins seraient revenus à Dakar dans ces conditions cette nuit. Un nombre qui n’a rien à voir avec les 750 personnes toujours en attente à l’Arabie Saoudite. Etant donné que le retour se fait selon la programmation de Flynas, la cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais n’a pour l’instant aucune information sur le retour des pèlerins bloqués à Djeddah.

4429 APPELS REÇUS PAR LA CELLULE DE CRISE
La cellule de crise et d’aide psychologique aux familles des pèlerins sénégalais a reçu 4429 appels de personnes désireuses d’avoir des informations sur les pèlerins portés disparus à La Mecque. Le nombre est relativement à la hausse car la semaine derrière, les appels étaient à 2400.

sudonline.sn

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...