Les opérateurs économiques africains invités à des partenariats pour une économie régionale ’’plus forte’’

alamine_ousmane_mey670

Les opérateurs économiques africains sont appelés à nouer des « partenariats porteurs », pour une économie régionale « plus forte », a plaidé le ministre délégué camerounais auprès du ministre des Relations extérieures chargée de coopération avec le monde islamique, Adoum Gargoum.

« J’exhorte tous les opérateurs économiques africains à nouer des partenariats porteurs, susceptibles de dynamiser les échanges intra-africains et in fine, à bâtir une économie régionale plus forte’ » a-t-il commenté.
Adoum Gargoum représentait son pays à la cérémonie officielle d’ouverture de la 24ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), samedi.
L’édition 2015 se poursuivra jusqu’au 20 décembre, sur le thème « Facilitation des échanges et développement régional : défis et opportunité ».
Selon Adoum Gargoum, le thème choisi pour la FIDAK 2015 revêt « une importance capitale », dans la mesure où cette thématique « prône le développement économique du continent à travers la libre échange ».
Il s’est félicité des panels programmés dans ce cadre, qui devrait selon lui permettre aux experts d’échanger sur les voies et moyens de favoriser la libre circulation des personnes et des biens entre les pays africains, dans le but de booster l’économie continentale.
Aussi a-t-il invité les opérateurs économiques présents à cette foire à s’intéresser davantage aux opportunités qu’offre son pays, estimant que la problématique des échanges Sud-Sud « est vitale pour le développement de l’Afrique ».
Aps
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...