Lettre ouverte à Mariéme Faye Sall : Chère Première dame, voulez-vous dire à votre mari de retirer le projet de parrainage?

Lettre ouverte a Mariéme Faye Sall

Chère première dame, voulez-vous dire à votre mari de retirer le projet de parrainage?

Madame la première dame,

Depuis son accession a la magistrature suprême, votre mari le président Macky Sall, a commis beaucoup d’erreurs dans ses prises de décisions et de positions, il a montré énormément de limites dans ses méthodes de conduite des affaires de la cité, et aujourd’hui, l’on doute fort de sa volonté de nous laisser une république du Sénégal unie dans la démocratie.

 

Aujourd’hui, chère madame, votre mari a atteint le Rubicon en essayant de tripatouiller, encore une fois, notre constitution , pour instaurer le parrainage , un moyen pense t-il pourrait lui permettre d’écarter certains candidats qui pourraient lui barrer la route vers son forcing de 2019

 

Mareme,

 

Macky a utilisé la justice pour écarter  Karim Wade et Khalifa Sall, il a utilisé l’Etat pour radier Ousmane Sonko de la fonction publique, et par le pouvoir de l’argent, il a muselé une certaine presse corrompue, une partie de la société civile, et asservi la classe maraboutique.

Ce jeu qu’il semble adopter a couté la vie à 13 braves fils de ce pays entre 2011 et 2012.

 

Madame la première dame, vous êtes épouse, mère, sœur, femme sénégalaise! Le système traditionnel africain reconnait à la femme un rôle de conseillère discrète du mari, un rôle actif dans la consolidation de la solidarité et de la paix, un rempart contre la violence, la paix n’étant pas un acquis naturel, mais une valeur à la fois politique et culturelle à conquérir et à consolider au quotidien, Vous êtes donc interpelée: Dites a votre mari de renoncer a ce projet de parrainage

 

Aicha Toure

Citoyenne sénégalaise

Résident au Etats-Unis

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...