Liban : les images impressionnantes de la double explosion à Beyrouth, une ville « dévastée » (photos )

Des images prises par un drone témoignent de la violence de la double explosion qui a eu lieu dans la zone du port de Beyrouth ce mardi et qui a fait plus d’une centaine de victimes et des milliers de blessés. Les deux déflagrations ont été particulièrement violentes, notamment parce que 2750 tonnes de nitrate d’ammonium étaient stockées dans l’entrepôt du port de Beyrouth qui a explosé.

Très rapidement après la double déflagration, de nombreuses images ont été publiées sur les réseaux sociaux par des habitants de Beyrouth qui ont assisté à la scène et l’ont capturée via leurs smartphones. Sur ces images impressionnantes, la violence des explosions est palpable.

La double explosion

©  AFP

Il est autour de 18 heures, heure locale à Beyrouth ce mardi 4 août 2020 quand une violente explosion retentit dans la zone portuaire de la capitale libanaise. Quelques minutes plus tard, vers 18h08, une seconde violente détonation beaucoup plus importante que la première retourne des voitures, endommage et fait trembler des bâtiments dans toute la ville.

Des débris sont éparpillés sur une large zone.

L’explosion la plus importante, souffle les vitres des balcons et des fenêtres d’immeubles situés à plusieurs kilomètres du port et au moins un immeuble s’effondre  sous l’effet de la force de l’explosion.

Des vidéos mises en ligne montrent l’onde de choc déclenchée par la seconde explosion, qui fait tomber des gens et enveloppe une grande partie du centre-ville d’un nuage de poussière et de fumée. Des voitures sont renversées et des rues sont bloquées par les débris, obligeant de nombreux blessés à se rendre à pied à l’hôpital.

Sur cette vidéo, la deuxième explosion retentit à proximité d’une voiture. Les occupants à l’intérieur du véhicule sont secoués et le véhicule est endommagé par la puissance de la deuxième déflagration.

Que ce soit depuis la terrasse d’un établissement de la capitale ou depuis un bateau naviguant en mer, la violence de l’explosion est perceptible à des kilomètres de l’épicentre.

Les flammes dans la zone portuaire, visibles à des kilomètres

© AFP
© AFP

Des flammes continuent à s’élever au-dessus des décombres.

Un nuage de fumée, teinté de rose au coucher du soleil, fait peu à peu son apparition dans le ciel de la capitale libanaise alors qu’un hélicoptère survole les lieux des explosions pour tenter d’éteindre les incendies avec de l’eau captée en mer.

© AFP

Les rues dévastées de Beyrouth

Une fois les incendies contenus, les regards se tournent vers les rues et les quartiers qui ont subi d’importants dégâts. Les vidéos publiées sur les différentes plateformes dépeignent des appartements littéralement soufflés par le double choc. Les rues sont couvertes du verre des vitres qui ont explosé et de multiples débris jonchent le sol.

Plus près des zones touchées, le décor se fait plus sombre. Seuls apparaissent encore les structures de quelques bâtiments et les restes de voitures calcinées.

Vue « apocalyptique »

© AFP

Et puis, c’est peut-être l’image qui illustre le mieux l’ampleur des dégâts sur la capitale libanaise. Cette photo prise depuis un appartement dont les vitres ont été soufflées donne une idée assez claire du choc provoqué par la double explosion. Une vue « apocalyptique » tant les dégâts semblent considérables, et la vie totalement absente dans l’image.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...