Ligne Paris-Dakar-Paris – Air Sénégal change ses heures de vols

Vous voyagez à bord de la compagnie Air Sénégal entre Dakar-Paris-Dakar ? Alors, sachez que les horaires de vol vont bientôt changer. Mais ce changement va t- il permettre à la compagnie sénégalaise de remplir enfin ses avions?

« À partir du 27 octobre de cette année, nous allons changer l’horaire du vol de Paris qui va passer de vol de jour à vol de nuit. Désormais, le vol va quitter Dakar à 00 h 35. L’arrivée est prévue à Paris à 7h du matin. Pour le trajet Paris-Dakar, notre avion partira de l’aéroport parisien de Charles De Gaulle (Roissy) à 9 heures pour une arrivée à Dakar à 13h30 », a déclaré le Directeur de la compagnie, Ibrahima Kane, dans une interview accordée à notre confrère Le Soleil.

Justifiant ces changements d’horaires, le patron d’Air Sénégal explique que c’est pour permettre aux passagers en provenance de Paris de « continuer sur Ziguinchor, Bamako, Ouagadougou, Abidjan, Bissau, Nouakchott, Conakry… ». 

Et d’ajouter: « ce même avion va revenir avec les passagers sur Dakar leur permettant soit d’atterrir à Dakar ou de continuer vers les destinations intercontinentales avant minuit, c’est-à-dire l’heure de départ du vol international. »

Depuis son lancement début 2019, les départs de Dakar se font le matin pour une arrivée à Paris en milieu d’après midi. Alors pour le sens Paris-Dakar, le départ se fait en fin d’après-midi. Ces horaires restent en vigueur jusqu’au 26 octobre prochain. 

Ces changements d’horaires vont-ils enfin permettre à la compagnie sénégalaise de remplir ses avions sur cette ligne? Pas si sûr. Car la première chose qui fait fuir les voyageurs c’est la cherté du billet.

Cet été, par exemple, beaucoup de compatriotes ont préféré réservé sur d’autres compagnies pour leurs vacances au Sénégal, quitte à faire des escales et prendre le risque de se faire voler des bagages lors de ces escales. 

Tant que les prix de la compagnie nationale resteront exorbitants, les voyageurs sénégalais et africains vont privilégier d’autres compagnies plus abordables. Les usagers veulent bien être patriotiques, mais il faudrait pas non plus que leur porte-monnaie ou carte bancaire en ressente trop le coup.

Thierno Diallo, Afrique Connection

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...