L’Initiative pour les Jeunes Leaders Africains (YALI) du président Obama : 1.000 jeunes aux États-Unis

joseph-kabila-Récupéré

Le président Obama a lancé l’Initiative pour les Jeunes Leaders Africains (YALI) parce qu’il voulait responsabiliser la jeunesse africaine à prendre en charge son propre destin. Sous ce programme, 1.000 jeunes leaders africains engagés et enthousiastes se rendront aux États-Unis l’année prochaine pour six semaines de formation dans les 20 meilleures universités américaines.

Ils viendront ensuite à Washington DC pour une dernière semaine de réseautage et de rencontres avec les dirigeants américains. En raison du succès de ce programme d’échange en langue anglaise, nous avons décidé d’ouvrir quatre Centres Régionaux de Leadership à des endroits clés à travers le continent – dont l’un est ici, à Dakar – afin d’amener cette formation près des jeunes. Le Centre de Dakar est unique parmi les quatre en ce qu’il offrira une formation en leadership en français et en portugais, afin que les jeunes dirigeants qui ne parlent pas anglais puissent aussi participer à ces programmes de formation en leadership. En raison de sa longue tradition d’accueil d’étudiants ouest-africains, ses solides institutions académiques et sa culture de la Téranga, Dakar était pour nous un choix évident pour abriter un nouveau centre de formation en leadership pour l’Afrique de l’Ouest. Notre objectif est de créer l’une des meilleures institutions de formation et de développement de la jeunesse en Afrique. Nous prévoyons de former, à Dakar, 4.000 jeunes leaders africains de 16 pays d’Afrique de l’Ouest au cours des quatre prochaines années ; en plus des 4.000 autres qui recevront une formation en ligne. Plus tôt cette semaine, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de l’Engagement Civique et moi-même avons co-présidé le lancement de cette nouvelle aventure, avec notre partenaire, le Centre Africain d’Études Supérieures en Gestion. Je ne doute pas que ce nouveau Centre Régional de Leadership de Dakar aura un énorme succès. Il symbolise notre engagement à travailler en partenariat avec le Sénégal pour investir dans la jeunesse d’Afrique de l’Ouest.

Seydou Nourou Ba

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...