L’Italie va accélérer les rapatriements des migrants de 13 pays dont le Sénégal

Le gouvernement italien a annoncé l’adoption d’un décret, réduisant les délais de rapatriement des migrants illégaux, ce texte concerne 13 pays, parmi lesquels figure le Senegal.

La teneur de ce décret a été dévoilée hier, vendredi 04 octobre, par le ministre des Affaires étrangères italien, Luigi Di Maio qui s’apprête, selon la presse italienne, à se rendre en Tunisie et au Maroc, en vue d’examiner les voies et moyens à même de renforcer les conventions, liées au rapatriement des migrants.

Le décret concerne l’Albanie, l’Algérie, la Bosnie-Herzégovine, le Cap-Vert, le Kosovo, le Ghana, la Macédoine du Nord, le Maroc, la Tunisie, le Monténégro, le Sénégal, la Serbie, et l’Ukraine ; une liste qui pourrait être mise à jour, selon Di Maio.

Le nouveau texte réduit les délais de rapatriement de deux ans à quatre mois.

Un pré-accord a été signé le 23 septembre à Malte par la France, l’Allemagne, l’Italie et Malte et doit être validé par les Etats membres lors d’un conseil européen « Justice et Affaires intérieures » au Luxembourg le 8 octobre.

Di Maio a indiqué que sur un total de 7087 migrants qui sont arrivés en Italie jusqu’au 27 septembre, plus d’un tiers appartient à l’un de ces pays, signalant que ce décret est le fruit d’un travail collectif mené par les ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères.

AUGUSTIN FAYE

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...