MACKY SALL SALUE LA « REMARQUABLE CONTRIBUTION’’ DE HOLLANDE AUX RELATIONS FRANCO-SÉNÉGALAISES

arton160753
Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a salué mardi soir les « grandes qualités humaines » de son homologue français François Hollande, dont il a également loué la « remarquable contribution » à « l’œuvre commune » des relations franco-sénégalaises. De l’envoyé spécial de l’APS : Ousmane Ibrahima Dia
La contribution du président Hollande restera gravée dans la postérité, a dit Macky Sall, lors d’un dîner d’Etat organisé en son honneur au Palais de l’Elysée au deuxième jour de sa visite d’Etat en France.
« Nous ne l’oublions jamais », a ajouté le président Sall, avant de jouer « le rôle majeur » de la France dans la conduite des affaires du monde, en Europe, en Afrique et ailleurs dans le monde.
« ll faut reconnaitre sans complexe que dans bien des situations périlleuses, en Afrique, la France est intervenue, grâce à votre engagement déterminé, pour aider et rétablir la paix et la sécurité, combattre le terrorisme », a-t-il dit en citant l’exemple du Mali et de la République centrafricaine (RCA).
Devant des officiels français et sénégalais, il a salué la mémoire des victimes des attentats en France avant de relever « l’estime » que le président Hollande porte au peuple sénégalais. Il a rappelé que c’est au Sénégal qu’il avait effectué sa première visite en tant que président nouvellement élu, en octobre 2012.
Macky Sall a évoqué des « sentiments réciproques », rappelant la « vielle histoire » liant les deux pays, depuis l’arrivée des premiers marins français sur la presqu’île du Cap-Vert (Dakar) vers 1364.
Mais pour le chef de l’Etat, cette histoire « tient aussi au sacrifice commun consenti sur les fronts de la guerre ». Par deux fois, « pour la défense du monde libre, nous avons partagé cet espace commun », a-t-il souligné.
Aussi le chef de l’Etat a-t-il salué le geste de François Hollande qui a remis au Sénégal deux millions d’images d’archives des anciens combattants, après un premier lot d’images sur les évènements de Thiaroye 44 remis il y a deux ans.
Avec ces deux millions d’images de photos et de microfilms, « les historiens seront bien servis », a commenté Macky Sall, selon qui l’histoire entre la France et le Sénégal est aussi liée au « brassage biologique et culturel qui symbolisent si bien nos deux nations ».
Il a par ailleurs salué « une coopération intense et diversifiée » entre les deux pays, ajoutée à « une concertation permanente qui explique notre convergence de vues et notre engagement pour se concerter et relever des défis communs ».
Défis parmi lesquels il a cité la paix, la sécurité, la défense de la démocratie et des droits de l’homme.
Il assure que pour « un monde apaisé et plus sûr », le Sénégal et la France continueront « de travailler de concert au Conseil de sécurité de l’ONU » à travers différentes initiatives de paix mais aussi via le Forum de Dakar pour la paix et la sécurité en Afrique.
Au nombre des « défis communs », le chef de l’Etat sénégalais a parlé de la protection de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique, soulignant au passage la contribution de la France dans les négociations ayant abouti à la signature de l’Accord de Paris sur le climat en décembre 2015.
Le Sénégal s’est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique « en développant de façon résolue une politique de mix-énergie », a dit Macky Sall, ajoutant que les énergies renouvelables représenteront 30% de la production énergétique sénégalaise « d’ici 2018 ».
Le chef de l’Etat a en outre évoqué la coopération économique entre les deux pays, pour constater que la France est le premier partenaire du Sénégal y compris par l’investissement privé.
Il a rappelé que c’est à Paris que le gouvernement sénégalais avait présenté en 2014 le Plan Sénégal émergent (PSE), nouveau référentiel sénégalais des politiques de développement dont la mise en œuvre engage ’’ensemble’’ Sénégalais et Français, selon Macky Sall.
Il est en outre revenu sur la participation française dans la réalisation de l’Autoroute à péage et du Train express régional (TER), « deux projets emblématiques du Sénégal émergent ».
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...