Macky Sall, un danger pour notre dignité nationale. Par Pape Kane Pds Belgique

tnL’hymne de la résistance africaine est une air conçu par un sénégalais, un patriote libre, Maitre Wade.

Cet incontestable hymne, dont nous nous approprions, composé pour fédérer les cœurs des sénégalais et des africains, est une réponse à l’hymne de la soumission, à l’hymne de la colonisation et à l’hymne de la honte imposée par un pion installé par les colons.

Par ce que la vérité est que la chanson importée par Senghor et perpétuée par Macky Sall n’a rien de quoi susciter la fierté des sénégalais.

Ce samedi 29 octobre à Paris, le panafricaniste visionnaire, Maitre Wade, nous a recommandé de faire en sorte que notre pays recouvre son statut de leader africain pour ce qui concerne les libertés démocratiques. Par ce que le recul de la démocratie au Sénégal ne fait plus l’ombre d’un doute.

Donc, pour nous, il est évident que le retour à la position d’avant-gardiste du Sénégal, dans les luttes pour les libertés passe inévitablement par l’éjection du palais de cet autre pion des prédateurs de notre patrimoine national, Macky Sall !

Ce fossoyeur des libertés est en train de démolir tous nos acquis démocratiques, rien que pour pouvoir assouvir la boulimie chronique de ressources africaines de ses sponsors étrangers.

Ce collabo a réinstallé tout ce que nos véritables héros ont combattu au prix de leur vie ou de leur liberté. Il est en train de nous mener inéluctablement à l’avilissement.

Nous devons corriger les sales pages de notre histoire que Macky a écrites.

Nous devons reprendre notre destin en main, nous débarrasser de lui et le remplacer par Karim Wade qui a déjà démontré ses aptitudes à prendre en charge l’accomplissement de nos aspirations patriotiques, sa capacité à dire non aux opportunistes venus d’ailleurs et sa haute considération de la démocratie.

Maitre Wade nous a rappelé qu’il ne faut pas accepter l’inacceptable. Il nous a aussi rappelé que nul ne doit se soumettre à l’injustice intentionnelle d’autrui. Il nous a enfin rappelé qu’un affront doit être lavé là où il a été subi.

Or, de 2012 à nos jours, Macky a multiplié les humiliations contre le peuple sénégalais. Il nous a abusé sur la réduction de son mandat ; Il a supprimé le Sénat pour nous créer un HCCT.

Mais il a surtout instrumentalisé notre justice, promu des avocats mercenaires et déporté notre candidat.

Macky a bâillonné l’administration, viré les alerteurs de magouilles et braqué les forces de l’ordre contre le peuple.

Et maintenant il veut confisquer notre droit de vote, en excluant du fichier les électeurs qui ne lui seraient pas favorables.

Donc le Sénégal doit être sauvé du naufrage qui le guette. Et pour cela nous devons nous débarrasser du péril Macky Sall. Il est la source de tous les maux des Sénégalais.

D’ailleurs ce qu’il faut retenir de ce champion du monde des reniements de sa parole, c’est que depuis qu’il s’est installé au palais, Macky n’a fait qu’enchaîner les canulars pour flouer les sénégalais : un referendum biaisé, un dialogue national pervers, une exploitation politicienne de la mort de Ndiagua Diouf ect.,

Pour une renaissance nationale soit possible, cette calamité qu’est Macky Sall doit débarrasser le plancher.

Pape Kane

PDS Belgique
I-V-K
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...