Marché d’esclaves en Libye : Journaliste de CNN, elle a risqué sa vie pour révéler la vérité

Nima Elbagir, une journaliste engagée 

Elle, c’est Nima Elbagir, la journaliste qui a dévoilé la vente aux enchères de migrants en Libye. C’est celle qui a pris des hauts risques pour mettre à nu des vérités. Pour parvenir à ses fins d’investigations, il est arrivée qu’elle s’est même déguisée en folle afin d’entrer dans le monde des fous pour découvrir et faire connaître d’horribles vérités.

Par son travail sur le drame de la Libye, ce bon travail qui fait parler le monde, elle réussira , peut-être à mettre fin à l’enfer vécu pendant des mois par les migrants Noirs dans le pays de Kadhafi.

Une journaliste  intrépide avec une grande détermination

Née au Soudan en 1978 Nima Elbagir est connue pour son apparition sur CNN en tant que correspondante internationale. Elle a un arrière-plan assez intéressant puisque son père était un journaliste qui avait été emprisonné avant sa naissance. Sa mère avait la première maison d’édition au Soudan.

Elle a déménagé au Royaume-Uni à l’âge de trois ans alors qu’elle appartient à Northern Sudanese Origins et son appartenance ethnique est l’Afrique.

Elle a visité certains des endroits les plus sombres et difficiles grâce auxquels son travail est impeccable et admiré de tous. Sans aucun doute, la valeur nette de Nima Elbagir est sans comparaison puisque cette dame intrépide a une grande détermination ainsi qu’un sens profond de l’humanité.

Elbagir a obtenu deux prix de l’association de la presse étrangère ou encore le prix de journaliste de l’année.

Elbagir a commencé sa carrière journalistique avec Reuters en décembre 2002 avant de rejoindre CNN en tant que correspondante internationale basée à Londres. En 2008, elle a remporté deux prix de l’Association de la presse étrangère – l’histoire de l’actualité télévisée de l’année et le journaliste de l’année de l’émission (lauréate des lauréats).

Elle avait été nominée pour d’autres prix, notamment le prix Amnesty pour le journalisme sur les droits de l’homme et les One World Broadcast Awards. En 2008, elle a été présélectionnée pour le prix du Jeune journaliste de l’année à la Royal Television Society Awards et en 2016, la société l’a nommée Journaliste spécialisée de l’année.

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...