Marche silencieuse: Français et Africains font bloc derrière les proches des victimes de l’incendie de la rue Myrha

20150904_155101Près d’un millier de personnes, des Africains, mais aussi beaucoup de Français, ont pris part à une marche silencieuse organisée vendredi après-midi à la mémoire des victimes de l’incendie de la rue Myrha, à Paris. L’Etat s’engage à prendre en charge le rapatriement des corps. 

C’est avec des prières que la marche silencieuse, organisée à la mémoire des victimes de l’incendie de la rue Myrha,  s’est achevée devant l’immeuble où le sinistre s’était déclaré, mercredi dernier.

Elle avait auparavant commencé à la mairie du 18e arrondissement.  Près d’un millier de personnes y  ont pris part. Des Africains, mais aussi beaucoup de Français. Inutile de vous dire  que l’émotion se lisait  sur les visages. Une vielle française, un bouquet de fleur à la main, éclate en sanglots. Oui, la douleur ne connaît pas de frontière.

A la tête de la longue procession, le consul général du Sénégal à Paris, Amadou Diallo ; des proches des victimes sénégalaises déploient une banderole jaune sur laquelle est inscrit en noir : «Halte  aux incendies criminels, plus jamais ça ! Hommage aux victimes.» Des mots qui sont loin d’être choisis au hasard. «Ce sont des mots très forts, car l’histoire s’est répétée plusieurs fois. On ne peut pas vivre continuellement la peur au ventre, car ce sont les immigrés seulement qui périssent  dans les incendies criminels. Pourtant, ils travaillent et respectent les institutions de la République. C’est pourquoi nous avons dit : « Plus jamais ça »», a expliqué.

Djiguiba Danfagha, porte-parole de la famille Tandian: « Nous demandons qu’on respecte les droits des victimes car elles sont décédées dans un accident », a-t-il ajouté non sans demander, avec insistance, que l’enquête aille jusqu’au bout.

Le consul général du Sénégal à Paris, Amadou Diallo, a pour sa part délivré le message du chef de l’Etat. «Le président de la République nous a demandé de dire à la famille que l’enquête sera diligentée convenable. Il nous a aussi demandé d’être aux côtés de la famille pour l’accompagner dans cette épreuve jusqu’au rapatriement des corps», a-t-il dit avant d’ajouter :« Le gouvernement du Sénégal a pris toutes les mesures nécessaires pour le rapatriement des corps. Le consulat général du Sénégal à Paris, poursuit-il, va remettre tout à l’heure une enveloppe à la famille pour lui permettre de faire face à certaines dépenses, car les gens viennent massivement présenter leurs condoléances.»

Cheikh Sidou SYLLA

diasporas.fr

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...