Maroc : Des migrants sénégalais traqués et dépouillés

 

 

 

Sory Kaba, le Directeur général des Sénégalais de l’extérieur est interpellé par cette alerte rouge chez les migrants sénégalais irréguliers installés au Nord du Maroc. En effet des migrants africains font l’objet d’une vaste chasse à l’homme dans les forêts et quartiers de Nador, Tanger et Tétouan. Entre 1.600 et 1.800 personnes ont été arrêtées et déplacées vers des villes de l’intérieur, selon une source officielle citée par l’AFP.

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...