Mauritanie : Vers un renvoi volontaire des réfugiés maliens

2012-05-28T163423Z_1288366818_GM1E85T003T01_RTRMADP_3_MAURITANIA_0

Un accord pour le rapatriement volontaire des réfugiés maliens du camp de M’berra (est mauritanien), a été signé jeudi à Nouakchott, entre la Mauritanie, le Mali et le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR).

Cet accord définit la stratégie globale et les obligations des trois parties pour accompagner le retour volontaire des réfugiés maliens dans de bonnes conditions.
Depuis 2012, plus de 40.000 Maliens avaient fui leur pays en proie à des violences terroristes, notamment dans sa partie nord. Ils avaient été installés dans le camp de M’Berra aux environs de Bassiknou, en zone frontalière située à plus de 1.200 km à l’est de Nouakchott.
L’accord a été signé, du côté mauritanien, par le ministre de l’Intérieur, M. Ahmedou Ould Abdallah, du côté malien, par le ministre de la solidarité, M. Hamadou Konaté et du côté de du HCR, par M. Mohamed Alwash, représentant en Mauritanie.
Dans une allocution, le ministre mauritanien de l’Intérieur a rappelé que son pays a “œuvré, avec sérieux, pour aider le gouvernement et le peuple maliens pour lui permettre de faire face à l’instabilité découlant de la guerre au Nord Mali et pour contribuer à la stabilité et à la paix dans la région”.
Il a souligné que cette aide s’est matérialisée à travers “la visite historique” du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, à Kidal (nord du Mali), le 26 mai 2014, alors que la guerre y faisait rage.
“La Mauritanie a assuré sur son territoire la sécurité et la quiétude pour plus de 50.000 réfugiés maliens en attendant le retour de la paix dans leurs villages et villes au Nord Mali, malgré la grande pression qu’a causée la présence de ce grand nombre de réfugiés sur les populations du pays en général et les habitants du Hodh Charghi en particulier”, a-t-il relevé.
De son côté, le ministre malien de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du nord Mali a exprimé “la reconnaissance de son pays – population et gouvernement confondus – au gouvernement et au peuple mauritaniens pour leurs efforts considérables consentis malgré les conditions difficiles, pour abriter ces réfugiés et pour leur action en matière de lutte contre le terrorisme”.
Selon le HCR, “plus de 4 700 réfugiés ont quitté le camp de M’ Berra depuis 2013 pour regagner le Mali avec (son) assistance”.  

Xinhua

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...