Message de la candidate députée de la Diaspora en Amérique du nord et Océanie de la coalition gagnante Wattu Sénégal

Chers compatriotes,
La coalition gagnante Wattu Sénégal vient de m’investir comme candidate députée de la Diaspora en Amérique du nord et Océanie avec mon frère et ami, l’infatigable Abdoulaye Thiam.
Cet honneur que nous apprécions très fortement, nous oblige à venir auprès de vous, solliciter votre soutien et vos suffrages le 30 juillet 2017, jour du vote.
Nous venons ici, nous adresser aux seuls citoyens, et la citoyenneté est un statut neutre, qui ne fait référence ni à l’ethnie, à la religion, a l’appartenance géographique ou confrérique.
Notre candidature veut renforcer la République et la Nation, c’est à dire notre commune volonté de vivre ensemble dans un État de droit.
Mes chers concitoyens,
L’assemblée nationale est la deuxième institution dans notre République. Sa principale mission est de représenter dignement les intérêts du peuple souverain, et deux objectifs essentiels lui sont dévolus par notre constitution. Il s’agit de:
L’initiative et le vote des lois
Combinés au contrôle de l’action gouvernementale.
Ces deux missions appellent de celui que le peuple aura choisi, d’être indépendant, compétent et être strictement à son service, en ayant exclusivement à Cœur l’intérêt de ses mandants.
Mes chers compatriotes,
Pour vous servir, nous avons un agenda, un plan stratégique de réalisation de nos objectifs autour de trois questions qui demeurent centrales dans les préoccupations de chaque émigres; il s’agit des questions administratives et consulaires; des questions économiques et de développement; des questions d’éducation; de la prise en charge des questions sociales dans toutes les catégories de notre population.
A/ Questions administratives et consulaires:
Passeports, cartes nationales d’identités, état civil
Pour les questions administratives et consulaires, nous sommes heureux aux Etats Unis de bénéficier d’un terminal de fabrication de passeports sous la Présidence de Abdoulaye Wade.
Nous allons également nous battre pour que le Canada ait une commission permanente qui permettra de confectionner les passeports sur place.
Aussi, pour définitivement régler le renouvellement des passeports et cartes nationales d’identités, nous allons travailler avec les informaticiens sénégalais, hautement qualifiés, à mettre en place à travers l’internet, un site web sécurisé qui permettra de faire les demandes de renouvellement en ligne.
Le monitoring des correspondances électroniques et Ministérielles sera la clé de la transparence, de l’efficience et de la rigueur dans le travail, pour un service public de qualité.
Le service postal étant très fiable, il ne serait plus nécessaire de se déplacer pour ces choses. Qu’on soit à New York ou en Argentine, au Brésil ou au Canada.
Le partenariat sera développé entre le Ministère de l’intérieur et des affaires étrangères avec une extrême réorganisation des services consulaires.
Nous proposerons au Ministre des affaires étrangères, un modèle managérial de pointe, efficace et qui situe les responsabilités des exécutants.
Pour l’Etat civil, nous solliciterons le Ministère de la justice qui détient les archives d’états civils dans les tribunaux régionaux, de faciliter leur obtention par le même procédé utilisé pour les passeports.
B/ Economie et développement:
Les émigrés sont des agents économiques dynamiques qui ne demandent qu’à être soutenus, pour mieux appuyer leur famille et s’engager dans des projets de développement de création de PME et PMI.
La mise en place de deux instruments économiques est une condition sine qua non pour un projet fondateur: il s’agit de la chambre de commerce et d’industrie et de sa locomotive financière le crédit union.
Commençons par récupérer pour notre bénéfice exclusif, les millions de dollars que nous payons aux compagnies de transfert à perte. C’est plus de 100 millions de dollars par an. Si, aux niveaux de l’amérique, nous installons cette banque, elle aura l’avantage d’accomplir 3 choses importantes pour notre communauté.
Premièrement:
Chaque sénégalais qui achètera une action de $100 sera propriétaire et pourra bénéficier de toutes les retombées financières. Tous ces transferts de fonds seront chargés à un taux forfaitaire de $10 jusqu’à $5000.
Par exemple, si nous avons 10 000 actionnaires, la banque va démarrer avec 1million de dollar, ce qui est largement suffisant pour le départ.
Nous espérons collecter pour les transferts au moins 5 à 7 millions de dollars et cet argent va servir en partie à prendre en charge les cas sociaux.
D’après nos prévisions, 3 millions de dollars seront disponibles chaque année pour des prêts qui accompagneront des projets de développement au Sénégal favorisant ainsi la création d’emplois.
Deuxièmement:
La chambre consulaire sera l’instrument d’encadrement et de formation pour chaque sénégalais qui envisage un projet quel qu’il soit. L’étude du projet, son développement et son financement seront les principaux axes des activités de la chambre.
Nous profiterons de toutes les ressources disponibles aux niveaux des Amériques pour que chaque citoyen désireux de se déployer vers des activités de développement soit entièrement pris en charge par cette institution dont l’efficacité dépendra de l’appui sans arrière-pensée de l’Etat du Sénégal.
Troisièmement:
Nous ferons appel à tous les enfants du Sénégal a venir prendre en charge la gestion de ces deux instruments dont tout est prêt sur le plan administratif et juridique. Des compatriotes comme l’ancien Président de l’ASA, aujourd’hui président de MICA pourront jouer un rôle un rôle central dans la mise en œuvre et pourront nous apporter toute leur expertise et créer une synergie qui permettra à chaque sénégalais de servir sa patrie selon son domaine de compétence.
Cet agenda est ambitieux et pose la problématique des structures, et, nous allons démontrer que chacun de nous a un potentiel et qu’il faille simplement se donner la main pour résoudre nos difficultés et bâtir ensemble un avenir meilleur.
Je travaillerai avec toutes les forces vives de la Nation dont le Président de la République et son gouvernement pour que cet agenda soit réalisé dans les meilleures conditions de rigueur et de transparence.
J’appelle tous mes compatriote(s) à soutenir cet agenda et à nous accorder leur vote pour que nous puissions vous servir dignement en tenant compte de nos intérêts communs.
Vive la république, vive le Sénégal!

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...