Migrants : « Nadine Morano, viens à Calais », le coup de gueule d’un bénévole

Un bénévole qui aide les migrants à Calais a publié il y a quelques jours un billet coup de gueule adressé à Nadine Morano (Les Républicains). Il a reçu un écho très important sur les réseaux sociaux

Greg Allaeys, comédien-bénévole à Calais posé avec un jeune migrant afghan. "On a pas le droit de dire à un gamin “retourne chez toi pour aller te battre” dit-il à Nadine Morano. © Page Facebook Greg Allaeys/ MAXPPP/Montage France 3

© Page Facebook Greg Allaeys/ MAXPPP/Montage France 3 Greg Allaeys, comédien-bénévole à Calais posé avec un jeune migrant afghan. « On a pas le droit de dire à un gamin “retourne chez toi pour aller te battre” dit-il à Nadine Morano.

Le message d’un bénévole qui s’occupe régulièrement des migrants à Calais a été partagé plus de 18000 fois. Greg Allaeys, son auteur, l’a écrit en réaction à une petite phrase de Nadine Morano, députée européenne Les Républicains qui avait accusé les migrants de fuir leur pays pour se rendre en Grande-Bretagne : «Heureusement que nous n’avons pas fait pareil, nous, en 1939-1945 ou en 1914 !», avait-elle notamment déclaré.

Dans sa réponse intitulée « Allez, viens Nardine ! », le bénévole invite Nadine Morano à venir à Calais pour « expliquer à ce jeune afghan qu’il ne doit pas vouloir rejoindre son père à Londres mais retourner combattre à mains nus dans son pays. Viens à Calais, Nadine, expliquer à ce Soudanais qu’il doit aller mourir à la guerre parce que des dictateurs africains soutenus par la France l’ont décidé ainsi, tout en évitant la rougeole et le choléra. Viens raconter à cet Erythréen qu’il doit rester dans le régime le plus totalitaire du monde pour y fomenter une révolution. Fastoche. Viens raconter à ce syrien que la guerre c’est pas si terrible et qu’un obus n’a jamais tué personne. »

Il termine son billet par des mots crus : « Viens, vois, écoute et ferme ta gueule. »  Son billet d’humeur a été liké plus de 18 000 fois sur Facebook. «C’est vrai que mes propos ne sont pas très polis, mais c’est ce que j’avais besoin d’écrire sur le moment, a-t-il déclaré sur le site Buzzfeed France. Car, si je n’en veux pas aux gens qui se sentent impuissants face à cette situation, j’en veux à ceux qui utilisent la misère à des fins politiques. C’est trop dangereux pour le vivre-ensemble. » Il a également précisé que son invitation était bien réelle : « Si Nadine Morano accepte mon invitation, elle sera la bienvenue. Et je suis sûr d’une chose: n’importe quelle personne qui vient rencontrer les migrants, ne peut pas les détester. Morano changera peut-être de position sur le sujet».

« Grâce à vous il est permis de croire que « humain » est encore un adjectif…qualitatif »

Greg Allaeys, comédien lillois, qui dit se rendre régulièrement à Calais dans la jungle pour apporter aux migrants nourriture et vêtements a publié un deuxième message quelques jours plus tars pour remercier tous ceux qui soutiennent ses propos : « Merci pour vos messages, vos partages, vos pouces en l’air et vos poings levés. (quelques uns dans la gueule aussi…et d’autres en suspension.) Beaucoup trop de compliments flatteurs pour quelques mots rageurs, certes écrits à l’encre de la sincérité, et pour, parfois, jeter l’ancre du côté de Calais, avant qu’on ne les déloge, mais avec d’autres anonymes qui méritent autant d’éloges. (…) Grâce à vous il est permis de croire que « humain » est encore un adjectif…qualitatif. »

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...