Monsieur le premier Ministre Idrissa SECK : la haine et la rancune  ne peuvent  être les armes d’un homme d’Etat.

« On se met devant la télévision pour dire à quelqu’un qui a été son patron dans l’Etat et dans la politique, qu’il ne comprend pas comment ça marche, ce n’est pas sérieux » Idrissa SECK.

Monsieur le Premier Ministre  permettez moi de vous répondre par cette citation d’Indira Gandhi «La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre ». Il est clair que vous ne vivez pas votre vie politique mais vous en faite en permanence un  problème qu’il faut résoudre. C’est le cas de le dire. Moïse ne s’est jamais imposé aux yeux de Séti encore moins de son peuple. Quand il a été trahi par son frère d’un moment et banni par son père adoptif Seti pharaon d’Egypte, il a vécu sa vie mystérieuse sans en faire un problème à résoudre. C’est en acceptant de vivre sa vie, que cette grande et noble mission de libérer son peuple lui a été donnée. La rancune et la haine ne peuvent  et ne doivent pas être les armes d’un homme d’Etat. Cette haine, cette rancune et ce complexe que vous nourrissez contre le Président Macky datent de bien avant l’accession au pouvoir en 2012 du président Wade.

D’ailleurs Macky SALL n’est pas le seul, car  bon nombre de vos frères libéraux ont été victimes de votre mépris et de vos considérations  dans les gouvernements que vous avez dirigés. Le premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye ne me démentira pas.  Votre complexe et votre esprit méprisant vous poussent jusqu’à souligner que vous avez été dans le passé le patron de Macky SALL. Par ce discours vous pensez atteindre la dignité  du Président Macky SALL et de ses partisans. C’est méconnaitre véritablement  votre ancien ministre quant à ses valeurs et ses principes. « Qu’il faille me renier pour survivre je dis non ».  Aucun « protocole » et aucun arrangement n’ont jamais été signés par l’opposant Macky SALL pour se soustraire des griffes de la famille WADE. Il n’a jamais transigé avec aucune cour de justice sénégalaise. Et l’homme a toujours assumé sa gestion dans le pouvoir des WADE dans lequel il est sorti libre et propre. Monsieur le Premier Ministre c’est encore là un coup de Jarnac comme  ses fameux 7 milliards de Taïwan que vous avez utilisez en abondance pour déstabiliser Macky SALL en son temps.

Vous venez à nouveau agiter un épouvantail afin de bénéficier du soutien de l’ensemble de l’opposition pour faire de vous son candidat  en 2019. Car vous redoutez de rester durant toute votre vie politique comme un éternel candidat à la candidature. Monsieur le Premier Ministre pourquoi vous  refuser d’édifier les sénégalaises et sénégalais sur le « pactole de Rebeuss » je dis dit bien pactole et non protocole ? Pourtant le Professeur Jack DIOP n’avait pas pris de gans pour dénoncer «Le Pactole de Rebeuss : La Face cachée de l’AIDSBERG ». Vous qui êtes si prompte à accuser, à prendre le micro pour dénoncer, pourquoi ce silence assourdissant sur ces accusations à votre endroit ?

« Au total, plus de 2500 milliards Cfa sont entrés dans les caisses de l’Etat, sous forme de dette ou d’aide internationale. C’est beaucoup plus que ce dont a bénéficié le Sénégal pendant les règnes de Senghor et Diouf réunis. La révélation en a été faite, par le Professeur Arouna Ndoffène Diouf de l’Université de Caroline du Nord, au Etats-Unis, lors d’une conférence tenue samedi à Paris ». Qu’avez-vous à répondre Monsieur le premier Ministre ?  Qu’avez-vous fait de ces milliards destinés aux populations sénégalaises ?  En souvenir du bamboula de vos différents gouvernements, de ces GAB installés dans vos différents ministères et Directions nationales, promptes à délivrer des billets de CFA, les populations disent «deuk bi dafa macky ».  En effet, car le Président Macky SALL a pour objectif de poser les fondements durable d’un Sénégal émergent. Voilà la grande différence d’une gestion responsable à une gestion théâtrale qui repose sur le «parlez moi de moi y a que çà qui m’intéresse».

Pour votre gouverne les populations ont commencé à bénéficier et à vivre pleinement  les retombés des actions du gouvernement dans le  de la politique déterminée par le Président de la République, Monsieur Macky SALL. Encore une fois Macky SALL n’est pas Idrissa SECK et Macky SALL ne sera jamais de la « Société des 10 ». Ministre de la république, Premier Ministre, Président de l’Assemblée Nationale et Président de la République, SEM Macky SALL maîtrise parfaitement les Relations Internationales, surtout quand il s’agit des intérêts de notre cher Sénégal.

 

Alioune Ndao FALL

Secrétaire national

Chargé de la Diaspora Apr.

 

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...