Moubarack Lô, économiste -Le Sénégal ne peut pas atteindre l’autosuffisance alimentaire en 2017

Lô-576x330iGFM – (Dakar) Alors qu’il était l’invité de Mahmoudou Ibra Kane, à la Tfm, ce lundi après le journal télévisé en français, Moubarack Lô, ingénieur statisticien-économiste,  sénégalais, dit ne pas être d’accord sur le chiffre de 917 000 tonnes de riz produits cette année.

«Tout le monde sait que des progrès énormes ont été faits, mais je ne suis d’accord sur les chiffres avancés. Soyons réalistes. Il faut qu’ils nous disent comment ces chiffres ont été obtenus. Le Sénégal, ne peut pas être autosuffisant en 2017. Il faut garder la dynamique et se focaliser sur 2022, pour espérer être autosuffisant», a dit l’économiste.

«Pour accélérer la croissance, l’agriculture reste la première priorité. C’est pourquoi, je suis pour le développement des domaines agricoles communautaires. Et pour réussir cette vision, il faut que l’Etat mette les moyens», a-t-il laissé entendre.

La privatisation de la Sunéor    

 Selon l’économiste, cette question est agitée depuis le régime socialiste d’Abdou Diouf.

«Il faut avancer vers la reprise de l’entreprise par une société privée. C’est-à-dire, associer les producteurs dans la gestion de la boite. La question n’est pas politique, elle est sociologique. Je ne suis pas pour Cheikh Amar pour la reprise de la Suneor», a avancé M. Lô.

Prochaine présidentielle

  Suite à la question de M. Kane, sur les préalables à la prochaine présidentielle, Moubarack Lô est d’avis que «si le parti socialiste renonce à sa candidature et soutient le candidat, Macky Sall, il va remporter la présidentielle à plus de 90 %. Par contre, si le parti socialiste à travers des responsables comme Khalifa Sall ou Aïssata Tall Sall présente sa candidature, il y aura forcement un deuxième tour».

Sekou Dianko DIATTA

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...