MOUSTAHA FALL CHE COORDINATEUR DE MACKY 2012 COUVRE UN ESCROC QUI N’EST PLUS LE PLENIPOTENTAIRE DE KISAL AU SEIN DE CETTE COALTION

Le parti « kisal Senegaal » avec à sa tête Docteur Mamadou DEME haut conseiller des collectivités territoriales a depuis plusieurs mois limogé ses coordonnateurs nationauxà savoir Diaryatou Sow et Salif Badji auprès de la coalition « Macky 2012 » et « Benno Bokk Yaakaar ».

Monsieur Moustapha Fall CHE, coordonnateur de « Macky 2012 »  et M. Mor  NGOM  secrétaire permanant  de la coalition BennoBokk Yaakaar ont chacun reçu une notification du Président de Kisal Senegaal relative à la décision de mettre fin à la mission de ces dernierscomme nos représentants au sein de ces deux coalitions.

Monsieur Moustapha Fall CHE, malgré  plusieurs relances que M. Dème lui a adressées suite à cette notification d’abord orale datée du 12 mars 2018, et écrite datée du 13 mars 2018 et réitérée le samedi 17 mars 2018 par le biais de sa messagerie internet qu’il a mis à sa disposition le 13 mars 2018, n’a pas jugé nécessaire d’accuser réception de cette notification. Malgré les différents échanges musclés en date  du dimanche 18 mars  2018 que M. Dème a eu avec M. FALL, ce dernierreste campé sur sa position de soutenir et maintenir illégalement SALIF BADJI et Diaryatou au sein de la conférence des leaders. Il a même  choisi de ne plus lui parler au téléphone mais plutôt par SMS, ce qui est discourtois car M. Dème n’est pas n’importe qui dans ce pays : c’est un chef de parti. Tacitement M. FALL CHE a pris fait et cause pour Salif Badji, en refusant d’accuser réception de la notification qu’il lui a adressée et de faire une rétention de l’information en ne la transmettant pas  à la conférence des leaders de la coalition Macky 2012. Nous considérons que M. Moustapha Fall Che affiche ainsi une complicité objective avec Salif Badji au détriment de Kisal membre fondateur de la coalition Macky 2012. Cette attitude de  Moustapha Fall Che est inadmissible et kisal réservera à celle-ci la riposte qui s’impose.

Nous mettrons à la disposition de la conférence des leaders, les récépissés des mandats que M Dème a régulièrement envoyés à Salif Badji depuis novembre 2016 pour les cotisations  de « kisal Senegaal. Chaque mois depuis novembre 2016M. Dème lui envoyait 25.000 FCFA pour cotiser à Macky 2012 et selon des informations reçues par le président de kisal Senegaal de Monsieur Moustapha Fall Che  en date du 12 mars 2018 au téléphone, Salif Badji n’a jamais versé ces cotisations au nom de kisal Senegaal, mais que régulièrement il a cotisé 10.000 FCFA en son nom propre comme appui. Nous nous posons la question comment une personne peut-elle cotiser en son nom propre dans une coalition de partis et de mouvements.

Kisal Senegaal au vu des informations définitives de la part du coordonnateur de« Macky 2012 », a engagé une procédure judiciaire pour abus de confiance, escroquerie et détournement contre monsieur Salif BADJI

Dorénavant les représentants au sein de la conférence  des leaders des coalitions de Macky 2012 et de Bennoo Bokk Yaakaar sont / DEMBA HANE (titulaire) et OUMAR KA (suppléant). Jusqu’à nouvel avis, ils remplacent monsieur SALIF BADJI pour poursuivre la mission que le président Dème lui avait confiée en  représentantle parti au sein de la conférence des leaders de la coalition Macky 2012 et Benno. Madame Youma Hawa Sall est  la représentante des femmes de kisal au niveau de ces deux structures  BBY et macky 2012 en remplacement de Madame Diaryatou Sow.

Vu ce qui s’est passé avec Moustapha Fall Che et Macky 2012 concernant cette rétention d’information, nous dénonçons avec la dernière énergie cette attitude de ce dernier qui soutient et veut maintenir M Salif Badji et Mme Diaryatou sow au sein de la coalition alors que le parti en a décidé autrement. Le parti kisal Senegaal par le biais de son président M. Dème a porté plainte contre Salif Badji pour escroquerie, détournement de fonds, abus de confiance et usurpation de fonction et adéposé une plainte contre Moustapha Fall Che pour obstruction, rétention de l’information, complicité et viol de la souveraineté décisionnelle du parti. Cette plainte le vise en tant que coordonnateur de la coalition Macky 2012.

Kisal Senegaal en a déjà informé le Président de la république, président de la coalition de la fin de mission à la représentation de Monsieur BADJI.

En tant que secrétaire général de kisal avec nos plénipotentiaires Demba Hanne, Oumar Ka et Youma Sall nous sommes allés le mercredi 7 novembre 2018 rencontrer M. Moustapha Fall Ché dans son bureau sis à la direction SN HLM pour lui parler des changements survenus au sein du parti mais il n’a pas daigné nous donner une réponse satisfaisante. Par contre il nous a fait savoir qu’il a reçu Salif et Diaryatou dans son bureau il y a de cela deux jours à l’insu du président Dème et de son secrétaire général que je suis. Ce que nous retenons ici c’est que M. Moustapha Fall Ché couvre un escroc (Salif Badji) qui n’est plus le plénipotentiaire de notre parti au sein de Macky 2012. Par le biais de M Demba Hanne nous avons à plusieurs reprises appelé puis envoyé des messages à M. Fall Ché mais il refuse catégoriquement de répondre. Kisal est un parti libre, indépendant et autonome, nous ne laisserons personne choisir ceux qui vont nous représenter dans la coalition à notre place.

Cela dit, nous restons dans la mouvance présidentielle pour réélire le président Macky Sall au premier tour en 2019.

Kisal Senegaal,  en mon nom en tant que secrétaire Général et au nom de tout le bureau avec à sa tête le président Mamadou Dème invite les différents  coordonnateurs de Macky 2012 et de Benno à respecter la décision et le choix de notre parti.

Depuis plusieurs mois nous sommes sur le terrain, au Fouta, à Dakar et au Saloum pour massifier le parti mais aussi pour dire à nos militants de se préparer pour réélire M. Macky Sall en 2019. Nous avons eu plus de 3.000 adhérents entre Septembre et Novembre 2018.

« kisal Senegaal » sous la houlette de son président Monsieur Mamadou DEME décide de soutenir la candidature du président Macky Sall, candidat unique et commun de Bennoo Bokk Yaakaar, à l’élection présidentielle prévue le 24 Février 2019, de conjuguer ses efforts, de mobiliser ses militants et électeurs et d’harmoniser ses moyens d’action en vue d’assurer sa victoire dès le premier tour.

 

Mady fall, censeur du lycée Zone de Recasement de KeurMassar

SecrétaireGénéral du parti « kisal Senegaal »

776517209/ dymafall@yahoo.fr

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...